Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Calendier

Accueil > Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (...) > BIRMANIE : élections ‘’historiques’’ au pays de La Dame et des généraux ; (...)

BIRMANIE : élections ‘’historiques’’ au pays de La Dame et des généraux ; premières tendances

Une analyse d’Olivier Guillard, 11 novembre 2015

Au surlendemain des premières élections parlementaires ‘’libres’’ organisées depuis un quart de siècle dans la Birmanie des généraux, la victoire des mouvements démocratiques sur le parti pro-militaire au pouvoir se confirme. Dans une atmosphère de liesse, la population, sevrée de grand rendez-vous électoral depuis 1990, observe le score du principal parti de l’opposition— la Ligue Nationale pour la Démocratie (LND) de l’icône nationale Aung San Suu Kyi– gravir un à un les échelons comptables lui ouvrant la voie d’une confortable majorité dans les chambres haute et basse du Parlement ; une performance remarquable qui autoriserait techniquement la LND à poser son sceau sur l’identité du prochain chef de l’Etat.

LIRE la suite dans le document ci-joint.


Produit par
Suivant


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)