Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) > Le système commercial multilatéral post-Nairobi et les Pays les Moins (...)

Le système commercial multilatéral post-Nairobi et les Pays les Moins Avancés. Enjeux et perspectives

MEHDI ABBAS maître de conférences, Univ. Grenoble Alpes, PACTE, CNRS, 10 février 2016

Cette note analyse la position et les intérêts des pays les moins avancés (PMA) dans la négociation commerciale multilatérale et le programme de Doha pour le développement . Il s’agit, d’une part, de montrer qu’au-delà de l’enlisement ou impasse du multilatéralisme commercial, le régime OMC opérationnalise des politiques, instruments et mesures à destination des PMA. Cela consolide la fonction d’assistance technique, de formation et de renforcement de capacités de l’OMC, ce qui potentiellement la transforme en organisation de développement. D’autre part, cette note vise à présenter des propositions en vue de la prise en compte des intérêts de la catégorie des PMA dans le système commercial multilatéral de l’OMC pour l’après Nairobi. De fait, le régime OMC semble, pour ce qui concerne sa dimension développement, être désormais consacré à cet ensemble de pays. L’enlisement a produit une dynamique intentionnelle de différenciation normative.


Écrit par
Suivant


Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal