Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et (...) > Reportage sur l’évènement « Victoire historique contre Monsanto » organisé par (...)

Reportage sur l’évènement « Victoire historique contre Monsanto » organisé par le CIRDIS

Entrevue avec Paul François dans le webmagazine L’Outarde libérée, 7 mars 2016

Paul François, l’agriculteur français qui a terrassé Monsanto, en visite à Montréal
Publié par L’Outarde libérée le 7 mars 2016 dans À la Une, Charlotte Lopez, Journalistes, Société |

« 
Le 29 février dernier, l’agriculteur français qui a défrayé la chronique, Paul François, était en visite à Montréal, à l’invitation du Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) de l’UQAM, en partenariat avec Équiterre . Au cours d’un conférence intitulée « Victoire historique contre Monsanto ! Et après ? », il est revenu sur le procès historique gagné contre le géant américain, et a mis en garde les agriculteurs.

Coma à répétition et séquelles permanentes, c’est ce à quoi le producteur de céréales charentais Paul François doit faire face depuis une intoxication aiguë due à l’inhalation d’un herbicide vendu par Monsanto. Lui-même un fervent utilisateur de produits chimiques avant les années 2000, il dénonce à présent l’épandage outrancier de pesticides et poisons dans l’agriculture intensive pratiquée à l’échelle de la planète. Il a gagné en septembre dernier les premières étapes d’un procès contre le mastodonte de l’agrochimie, statistiques médicales et analyses chimiques à l’appui.

Il refuse que Monsanto agisse en toute impunité : l’emploi des produits aussi forts que le 24D (l’agent orange rendu tristement célèbre lors de la guerre du Viet-Nam) sur du maïs génétiquement modifié pour lui résister, et ce à la grandeur des champs canadiens, ne devrait pas passer sous silence.

Un reportage de Anne-Hélène Mai et Charlotte Lopez »

Pour visionner le reportage et lire l’articleau complet, cliquez ici.


Produit par
Suivant


Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal