Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Calendrier des activités > Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) > Gouvernance globale du travail (GGT) > Stratégies canadienne et américaine de promotion de la dimension sociale des (...)

Stratégies canadienne et américaine de promotion de la dimension sociale des accords de libre-échange. Quelles innovations ? Quelle convergence ?

Vendredi 29 avril 2016 dès 9h30, A-1715, UQAM

Depuis plus de vingt ans, le Canada et les États-Unis ont appuyé l’intégration de clauses sociales dans les accords commerciaux, ceci à l’échelle bilatérale, régionale comme multilatérale. Ces initiatives visaient à offrir la garantie du respect des normes du travail en contrepartie de la libéralisation des échanges commerciaux. Depuis la signature des accords commerciaux américain et canadien avec le Pérou qui ont fait l’objet d’une analyse comparative dans le cadre du projet GGT, on a pu observer une certaine convergence des modèles de clause sociale des deux pays.

Depuis lors, le Canada a signé 5 accords commerciaux bilatéraux disposant de clauses sociales, et les États-Unis en ont signé trois. Par ailleurs, depuis deux ans, on note que plusieurs négociations vont aussi dans ce sens : 1) le Canada et l’Union européenne ont signé un Accord économique et commercial global (AÉCG) ; 2) les États-Unis et l’UE négocient actuellement un accord transatlantique et enfin 3) le Canada et les États-Unis font partie du Partenariat transpacifique (PTP) signé en 2015. En analysant les accords signés ou encore en négociation, nous avons posé trois questions : comment ont évolué les clauses sociales canadiennes et américaines depuis 2007 ? Assiste-t-on à une convergence des modèles canadien et américain de clause sociale ? Si oui, quel est le modèle qui s’impose ?

Programme de l’atelier :

09h30 – 09h45 : Accueil
09h45 – 10h30 : Présentation de l’étude comparative par Sylvain Zini
10h30 – 11h00 : Période de question
11h00 – 11h15 : Pause
11h15 – 12h15 : Table ronde avec Christian Deblock, Xavier St-Denis, Yanick Noiseux et Michèle Rioux

- Entrée libre -

Organisé par
Participant
D'autres activités
Suivant

Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal