Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Calendrier des activités > Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et (...) > Métropoles & dépôts de déchets dans les Amériques : enjeux éthiques, (...)

Métropoles & dépôts de déchets dans les Amériques : enjeux éthiques, politiques et environnementaux

Jeudi 20 Octobre à 12h30, A-1715 (UQAM)

Enregistrement audio

Métropoles & dépôts de déchets dans les Amériques : enjeux éthiques, politiques et environnementaux.

Conférence de Marie-Noëlle Carré, Docteure en géographie, Université de Montréal.
Chercheure associée au Centre de Recherche et de Documentation des Amériques (CREDA), France.

Date : Jeudi 20 Octobre à 12h30
Lieu : A-1715

La gestion des déchets urbains constitue un enjeu mondial au 21e siècle, avec 1,8 milliards de tonnes de résidus produites par an. Malgré l’amélioration des méthodes de gestion intégrée (tri à la source, recyclage, réutilisation, intégration des récupérateurs informels), le dépôt en décharge contrôlée reste une option de traitement largement retenue par les décideurs. Elle est aussi recommandée par de grandes institutions supranationales comme la Banque Mondiale en raison de la sécurité sanitaire qu’elle prodigue, de la rentabilité de l’investissement initial et des moindres compétences techniques qu’elle requiert. Néanmoins, le devenir de ces installations, une fois leur fermeture prononcée, soulève des enjeux cruciaux. Dans les grandes métropoles ces espaces sont réintégrés dans la ville en tant qu’espaces récréatifs et font parfois l’objet d’une promotion territoriale. Or de nombreux risques d’ordre technologique, social et économique subsistent et restent mal connus y compris par les experts les mieux outillés. Ces enjeux engagent à expliciter les principes éthiques qui sous-tendent les demandes citoyennes et les efforts des gouvernements locaux en matière de fermeture et de réaménagement. La présentation explorera plus particulièrement l’imbrication de ces questions avec celles de la gouvernance métropolitaine dans deux grandes villes d’Amérique du Nord et du Sud, Buenos Aires (Argentine) et de Montréal (Québec, Canada).

Avec les commentaires de Nicolas Merveille, Professeur au Département de stratégie, responsabilité sociale et environnementale. (UQAM)

Biographie
Marie-Noëlle Carré a soutenu sa thèse de doctorat en géographie et aménagement du territoire à l’Université Sorbonne-Nouvelle Paris 3 (France) en octobre 2013. Confectionné au Centre de Recherche et de Documentation des Amériques (CREDA) et à l’Institut des Hautes Etudes d’Amérique latine (IHEAL), sous la direction de Marie-France Prévôt-Schapira, ce travail porte sur la gestion et la gouvernance des déchets dans la métropole de Buenos Aires (Résumé et manuscrit : http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01054708).

Son projet de recherche au Centre de Recherche en Ethique porte sur la territorialisation des grandes décharges contrôlées fermées. Dans un monde de plus en plus urbanisé, où la principale modalité de gestion est celle de l’enfouissement, contrôlé ou non contrôlé, l’aménagement de ces infrastructures engage la responsabilité des sociétés humaines envers la nature. En effet, il ne suffit pas de mettre en place des dispositifs de remédiation ou de compensation de ces installations pour que leurs coûts environnementaux soient annulés. Aussi, en engageant un rapport spécifique des villes avec le temps et l’espace, les décharges offrent un point d’observation privilégié pour réfléchir aux modalités de l’action territoriale sous l’angle d’une éthique pratique. En effet, le changement de statut de ces sites, d’actifs à inactifs, s’accompagne aussi d’un renouvellement des acteurs en jeu, avec un passage de la sphère technique à la sphère sociale et civile. Dans les villes d’Amérique latine, les projets de requalification des sites de décharges se multiplient : complexes récréatifs, ensembles immobiliers, … Ces derniers suscitent aussi des oppositions, et des propositions alternatives fondées sur d’autres formes de territorialisation, qui valorisent la citoyenneté et la participation. Il s’agira donc d’examiner l’hypothèse de l’action comme un moyen de changer la donne des injustices sociales et environnementales qui se dessinent dans les agglomérations. L’approche sera comparative. Elle examinera, simultanément trois décharges contrôlées fermées : Villa Dominico (Buenos Aires), Gramacho (Rio de Janeiro), Bordo Poniente (Mexico)


Nicolas Merveille
est Docteur en Anthropologie Sociale et Ethnologie de l’EHESS (Paris) sous la direction de Philippe DESCOLA. Il est titulaire d’un master spécialisé en Ingénierie et Gestion de l’Environnement de l’École Nationale Supérieure des Mines de Paris. Depuis 2011, il a contribué à la création puis au développement de la Direction de Recherche et Incidence de l’Université Jésuite du Pérou. Il a également piloté la refonte de l’enseignement des sciences au niveau de l’école primaire du Pérou (20 000 écoles) de 2012-2015. Ses travaux de recherche portent sur les dynamiques d’interaction entre les termes suivants : Nature-Temps-Mesure.

Centre d’enfouissement sanitaire de Norte III (Buenos Aires, Argentine)
Crédit photo : Marie-Noëlle Carré, 2010.

Organisé par
D'autres activités
Suivant

Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal