Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

Emerging Countries and WTO Regime. The Dialogical Preference Hypothesis

MEHDI ABBAS, maître de conférences, Univ. Grenoble Alpes, PACTE, CNRS, 27 avril 2016

The article deals with the NAMA-11’s strategy within the WTO multilateral negotiations on the liberalization of non-agricultural goods (NAMA negotiation). As the rise of new trade powers is the main change in the global economic landscape, the article aims to explain the emerging States’ institutional offers and their effects on the WTO multilateral trade regime. Do the emerging economies either endorse or contest the WTO regime ? The analysis shows that the emerging countries’ negotiating strategy leads to a change within the regime and not a change of the regime. The article puts forward the idea of a dialogical institutional offer. The emergence of non-hegemonic powers gives rise to a contradictory process of endorsement of the principles and rules of WTO regime and a contestation of the modalities and mechanisms of WTO governance. Three elements support this argument : suscribtion to WTO ruling doctrine and institutional procedures ; pro-active participation to NAMA negotiation and institutional offers centred on the technical parameters of NAMA negotiation. The article puts forward that these endorsement-contestation institutional offers are the result of the relative gain issue that characterizes the multilateral trade compromises.

Écrit par

D'autres publications

Audios | Mathieu Boisvert est professeur au Département de sciences des religions et directeur du Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CÉRIAS)

Abécédaire(s) de la souffrance

Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS)

Enregistré dans le cadre de l’exposition HUM(AI)N, au Centre Phi du 28 mai au 15 septembre 2019, et diffusé sur (...), 15 août 2019, par Mathieu Boisvert

Éric Mottet est professeur au Département de géographie et codirecteur de l’Observatoire de l’Asie de l’Est du Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)

La Chine reste à des lieues de « conquérir le monde »

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Observatoire de l’Asie de l’Est (OAE)

L’article est paru dans Le Devoir le 10 août 2019, 10 août 2019, par Éric Mottet


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)