Un institut montréalais tourné vers le monde !
Bernard Derome, Président

Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > IEIM - PRIVÉ > Étudiants, emplois, simulations et écoles d’été > Emplois, bourses et stages > Prix étudiant : Paix et armements

Concours et prix

Prix étudiant : Paix et armements

31 octobre 2016

Le Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM, Montréal), le Fonds de dotation Open Source Intelligence on Politics (OSINTPOL, Paris) et le Groupe de recherche et d’information sur la paix et la sécurité (GRIP, Bruxelles) sont heureux d’annoncer le lancement du prix Paix et armements. Sur le modèle courant dans le monde anglo-saxon des Best Paper Competitions, ce prix récompense la meilleure note d’analyse originale rédigée en français et soumise pour publication à ces organismes.

Le premier prix est doté d’une bourse d’un montant de 2 500 € qui vise à encourager la poursuite d’études critiques dans un domaine où la recherche indépendante relève trop souvent de l’exception.

Ce prix est inspiré par les regrettés professeurs Yves Bélanger (Université du Québec à Montréal – UQÀM) et Jean-Paul Hébert (École des hautes études en science sociales – EHESS – à Paris). Ces deux confrères et amis ont su en toute indépendance, chacun de leur côté ou en collaboration, faire vivre la critique sur le domaine des armements, plus spécifiquement dans la sphère complexe de l’économie politique de la défense, un champ d’études où s’entremêlent les dimensions industrielles, budgétaires, technologiques et stratégiques, et qui reste parcouru de conceptions normatives et éthiques parfois contradictoires.

Les travaux ciblés par ce prix sont ceux entrant dans les problématiques couvertes par l’observatoire des armements d’OSINTPOL qui se consacre à l’étude d’un vaste domaine touchant aux aspects stratégiques, juridiques, éthiques, technologiques, industriels, politiques et/ou économiques liés à la conception, à l’usage et au commerce des armes classiques et autres appareils de sécurité. Les travaux portant sur les armes de destruction massive sont également considérés.

Conditions générales du concours

Le prix prévoit : 1) l’édition et la publication en accès libre et gratuit du ou des texte(s) primé(s) dans un format déterminé conjointement par le CEIM, le GRIP et OSINTPOL et 2) l’attribution d’une somme de 2 500 € à l’auteur du texte primé.
La date limite de dépôt des dossiers de candidature est fixée au lundi 31 octobre 2016 (inclusivement).
Les textes sont adressés par courriel à edition@osintpol.org avec la mention « Prix Paix et armements » dans le titre du message. Les candidats veillent également à indiquer leurs coordonnées complètes ainsi que leur université d’attache.
Le prix a vocation à encourager la recherche en langue française, mais n’est pas pour autant réservé à des étudiants inscrits dans des universités ou institutions d’enseignement francophones. Les étudiants poursuivant des études dans une autre langue que le français, mais désireux de publier dans cette langue sont invités à soumettre leur candidature.
Les textes sont présentés au format Word (afin de faciliter les commentaires et le suivi des modifications) et au format PDF (dans le but de s’assurer que le texte original ne subisse pas de modifications accidentelles).
Les manuscrits présentés dans le cadre du concours sont rédigés en langue française conformément aux indications du protocole de rédaction établi par OSINTPOL.
Les notes d’analyse d’OSINTPOL comprennent entre 50 000 et 80 000 caractères (espace compris), hors tableaux, figures, notes de bas de pages et références bibliographiques. Un exemple peut être consulté ici.
Le prix est accordé à un étudiant dûment inscrit dans un programme de cycle supérieur à l’automne 2016. Une preuve d’inscription sera demandée avant la remise du prix.
Les textes rédigés par plusieurs auteurs ne sont pas admissibles au concours.
Le premier prix récompense la meilleure note d’analyse originale présentée dans le cadre du concours. Le jury se réserve toutefois le droit de ne pas attribuer le prix.
Les textes soumis ne doivent pas avoir fait l’objet d’une publication antérieure ni être soumis simultanément à un autre éditeur. Les traductions ne sont pas non plus admissibles au concours.
L’auteur primé accepte de suivre le processus d’édition du texte dans le cas notamment où des modifications seraient suggérées ou exigées par le jury.
Le jury du prix est composé d’experts francophones reconnus dans le domaine ciblé associés au CEIM, au GRIP, à OSINTPOL ou à d’autres organismes.
Comme pour toutes les publications d’OSINTPOL, l’octroi du prix implique la cession pleine et entière à OSINTPOL des droits de propriété intellectuelle liés au texte primé. Une fois le texte édité et publié par ses soins, OSINTPOL autorise par la suite l’auteur à réutiliser son travail dans d’autres publications. OSINTPOL demande alors être tenu informé de toute éventuelle utilisation ultérieure de tout ou partie des éléments d’un texte qu’il a publié et qu’il soit fait mention dans les nouveaux textes de la publication originelle par OSINTPOL, le CEIM et le GRIP.
La présentation d’un texte dans le cadre du prix Paix et armements implique l’acceptation des ces conditions générales. Ces dernières peuvent être précisées ou modifiées à tout instant et sans prévis par OSINTPOL en accord avec le CEIM et GRIP.

Vous pouvez également faire parvenir vos questions en écrivant à contact@osintpol.org.

Organisé par
Suivant

Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal