Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) > L’argent de la mondialisation : en quoi pose-t-il des problèmes éthiques ? Un (...)

L’argent de la mondialisation : en quoi pose-t-il des problèmes éthiques ? Un point de vue régulationniste commonsien

Chaire éthique et finance, Cahier de recherche numéro 2011>02, 1er juillet 2011

Séminaire
Finance, Ethique et Performativité

La crise financière, mettant en péril des pans entiers de l’activité économique, semble
indiquer un possible tournant historique dans les manières de penser et gouverner le
monde, qui doivent prendre en charge des exigences d’éthicité. Elle affecte également,
sous des formes qu’il conviendra d’examiner, les disciplines qui ont pris pour objet
d’analyse les questions financières corrélativement à l’émergence des marchés de
produits dérivés. Le séminaire entend examiner les questions épistémologiques
soulevées par ces évolutions en croisant les analyses élaborées par des historiens, des
mathématiciens, des économistes, des sociologues et des philosophes, dans un double
mouvement de dialogue et de confrontation. À rebours des approches expertes très
spécialisées (qu’elles soient techniques, éthiques ou scientifiques) purement
juxtaposées, il s’agit de faire émerger des objets et des questions transversales
susceptibles d’articuler des débats dans l’espace public.


Écrit par
Suivant


Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal