Un institut montréalais tourné vers le monde !
Bernard Derome, Président

Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Calendrier des activités > Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) > Les relations Chine-Amérique latine à l’ère du post boom des matières premières (...)

Les relations Chine-Amérique latine à l’ère du post boom des matières premières : Enjeux et perspectives d’un nouveau partenariat équitable

Vendredi 25 novembre, à 14h00, au local A-1715 (UQAM)

Au courant de la dernière décennie, la Chine s’est imposée comme un partenaire économique de premier plan en l’Amérique latine. L’appétit vorace de Pékin pour les matières premières (pétrole, produits miniers et agricoles) en provenance de cette région a engendré un super cycle de forte croissance caractérisé par une dépendance envers les marchés mondiaux des matières premières, à la volatilité des prix et au spectre de malédiction des ressources naturelles. Ainsi, l’affaiblissement conjoncturel de la croissance mondiale, la baisse des cours des matières premières et le ralentissement de la croissance chinoise frappe de plein fouet les économies de la région dépendantes des exportations de leurs ressources naturelles, en l’occurrence le Brésil et le Venezuela présentement en récession. Dans un tel contexte, n’est-il pas avisé de conceptualiser un nouveau partenariat entre la Chine et l’Amérique latine fondé sur un développement mutuel afin que celle-ci puisse poursuivre la diversification de sa production ?

Mots-clés

Organisé par
Participants
D'autres activités
Suivant

Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal