Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Calendrier des activités > Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) > Déplacement et hospitalité : acteurs et enjeux

Colloque multidisciplinaire

Déplacement et hospitalité : acteurs et enjeux

Jeudi 12 janvier 2017, de 9h à 18h, salle D-R200 (UQAM)

Les déplacements forcés de population sont un phénomène en forte expansion. Parmi les causes de ces déplacements : les situations de guerre et de conflit, les catastrophes naturelles et plus généralement la violence structurelle. Le concept d’hospitalité fait référence ici aux pratiques d’accueil à l’étrange, pratiques qui peuvent être de différente nature (religieuse, ethnique, générationnelle, militante, etc.), mais qui entraînent dans tous les cas des conséquences politiques.

Le Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) et le Collectif de recherche sur les imaginaires (CRI), rattachés à l’Université du Québec à Montréal souhaitent aborder directement les pratiques et les discours qui traversent tout le tissu des relations réciproques entre populations « déplacées » et populations « déjà-là ». Il s’agit de mieux comprendre la construction de l’hospitalité entre ces populations, construction qui implique la reconfiguration des subjectivités et des communautés, et qui met en valeur les capacités politiques locales contribuant au vivre ensemble.

Ces deux groupes de recherche proposent d’examiner les imaginaires de l’hospitalité face aux déplacés dans des contextes contemporains. Les imaginaires font référence ici à l’ensemble des représentations qui se font tant chez les populations « déjà-là » que les populations « déplacées » et aux relations entre elles. Parmi les questionnements que nous voudrions soulever, il s’agit, par exemple, d’analyser qu’est-ce qui fait qu’à un moment donné les imaginaires de reconnaissance, de bienveillance ou de tolérance l’emportent et à d’autres moments ce soit le racisme, la xénophobie ? Comment sortir de la dualité hospitalité Vs xénophobie ? Quelle peut-être la contribution d’une approche politique des imaginaires sociaux à ces questions ? Comment les événements (guerres, conflits, catastrophes naturelles) sont-ils recadrés par les imaginaires sociaux ?

Ce colloque tâchera d’explorer autant de questions théoriques qu’empiriques au croisement du déplacement forcé et de l’hospitalité.

Inscription obligatoire - sans frais criec2@uqam.ca

Mots-clés

Organisé par
D'autres activités
Suivant

Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal