Un institut montréalais tourné vers le monde !
Bernard Derome, Président
MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada

Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Calendrier des activités > Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) > La reconduction de formes d’exclusion et d’inclusion

Trajectoire socio-professionnelle de descendants de migrants

La reconduction de formes d’exclusion et d’inclusion

Mercredi 18 janvier 2017, de 12h30 à 14h, salle A-5020 (UQAM)

Une proportion importante d’intervenants auprès des populations migrantes, dans des services sociaux et de santé et dans les centres communautaires, sont eux-mêmes issus de l’immigration. Ils ont eux-mêmes vécu des processus d’exclusion et d’inclusion et ils conseillent leur clientèle sur des enjeux liés à ces mêmes processus.

Cette communication est issue d’une recherche exploratoire auprès de ces travailleurs, spécifiquement ceux qui sont de « deuxième génération ». Elle aborde en quoi les processus d’intégration et de re-socialisation des parents dans le pays d’accueil, vécus ou racontés aux descendants, participe de leur trajectoire socio-professionnelle en tant qu’intervenant. Elle abordera aussi les enjeux qui découlent de ce vécu dans le rapport au client, où s’actualise une reconduction de formes d’exclusion et d’inclusion.

Conférencière
Sophie Hamisultane, METISS-UQAM, Professeure associée au département sociologie, bourse post-doctorale FRQSC (2015-2016)
Sophie Hamisultane est diplômée en sociologie de l’Université Paris 7- Denis-Diderot (Laboratoire de changement social et politique). Durant sa thèse portant sur les processus de construction identitaire des descendants de migrants, elle est venue s’installer au Canada (Québec) pour examiner, d’un pays à l’autre, les implications des ancrages socio-historiques, des normativités des sociétés mondialisées et de la transmission intergénérationnelle dans les rapports d’interculturalité et dans la fragilisation du lien social. Elle a réalisé deux post-doctorats avec l’équipe METISS (Migration, ethnicité dans les interventions des services sociaux et de santé) et a obtenu une bourse du Fond de recherche du Québec, Société et Culture (FRQSC) sur l’articulation complexe des dimensions (endogène, sociale et historique) qui agissent le sujet, descendants de migrants, dans des situations d’intervention avec un public également issu de l’immigration. Elle est, actuellement, professeure associée au département de sociologie de l’UQÀM, chargée de cours, membre chercheure collaboratrice de METISS, membre du bureau du CR19 en sociologie clinique de l’AISLF (Association internationale de sociologie en langue française), membre du bureau du RT16 en sociologie clinique de l’AFS (Association française de sociologie).

Inscription obligatoire - sans frais criec2@uqam.ca

Organisé par
D'autres activités
Suivant