Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

TECHNICAL REPORT

International Migrant Workers in the Mining Sector - Rapport

International Labour Organization (ILO) – Geneva, 23 janvier 2017


International Migrant Workers in the Mining Sector

Mylène CODERRE-PROULX, Bonnie CAMPBELL and Issiaka MANDÉ
TECHNICAL REPORT
International Labour Organization – Geneva

EXCUTIVE SUMMARY

The report entitled International migrant workers in the mining sector seeks to draw attention to the wide range of issues raised by the presence of foreign migrant workers in the mining industry, as well as to the very different contexts in which labour migration to this economic sector takes place. The question of international migrant workers in the mining sector covers a wide variety of patterns of mobility and, as well, raises political, legal, economic and social issues with consequences which have clearly not attracted the attention they merit. The report provides an overview of this theme but also aims to point to certain areas where information is either lacking or very fragmentary and consequently merit close attention and which clearly need further research. In order to do so, the report firstly underlines the main characteristics of the mining sector and its impact on employment. Second, a brief review of the literature on international migration is provided in order to highlight the gender and skills dimensions of migrants in current migratory flows, as well as certain of the main theoretical concepts which are proposed to apprehend these issues. In order to give a very brief overview of the very wide variation of situations pertaining to this subject across the world, this section concludes by presenting examples of academic studies and certain key trends they identify in three regions : Africa, Latin America, and Asia. The third section, which is the core of the report, illustrates the wide range
of migration patterns related to the mining industry by exploring 6 national case studies which are Australia, Chile, Zambia, Mali, Papua New-Guinea and New-Caledonia.

The full version :

D'autres publications

Audios | Mathieu Boisvert est professeur au Département de sciences des religions et directeur du Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CÉRIAS)

Abécédaire(s) de la souffrance

Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS)

Enregistré dans le cadre de l’exposition HUM(AI)N, au Centre Phi du 28 mai au 15 septembre 2019, et diffusé sur (...), 15 août 2019, par Mathieu Boisvert

Éric Mottet est professeur au Département de géographie et codirecteur de l’Observatoire de l’Asie de l’Est du Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)

La Chine reste à des lieues de « conquérir le monde »

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Observatoire de l’Asie de l’Est (OAE)

L’article est paru dans Le Devoir le 10 août 2019, 10 août 2019, par Éric Mottet


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)