Un institut montréalais tourné vers le monde !
Bernard Derome, Président

Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Calendrier des activités > Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et (...) > La protection des droits de la personne dans les Amériques : enjeux (...)

Conférence organisée par le CIRDIS et la CIDDHU

La protection des droits de la personne dans les Amériques : enjeux d’actualité et développements récents en droit interaméricain

Mercredi 22 février 2017, de 12h30 à 14h, au local A-1715 (UQAM)

La protection des droits de la personne dans les Amériques : enjeux d’actualité et développements récents en droit interaméricain
Conférence organisée conjointement par le Centre interdisciplinaire de recherche
en développement international et société (CIRDIS)
et la Clinique internationale de défense des droits humains de l’UQAM (CIDDHU).

Conférence de Bernard Duhaime, professeur régulier de droit international à la Faculté de Sciences politiques et de Droit (UQAM) et Elise Hansbury, doctorante et chargée de cours à la Clinique internationale de défense des droits humains de l’UQAM et au Département des sciences juridiques.

Date : Mercredi 22 février 2017, de 12h30 à 14h00
Lieu : A-1715, Pavillon Hubert-Aquin, 400 rue Ste-Catherine Est, UQAM, Métro Berri-UQAM

Une revue de la jurisprudence de la Cour Interaméricaine des Droits de l’Homme (CIDH) pour les années 2015 et 2016 permet de dégager certains grands enjeux d’actualité en matière de protection des droits humains dans les Amériques, au nombre desquels figurent notamment le droit à l’éducation et à la santé, la consolidation des démocraties, la protection des droits patrimoniaux des couples de même sexe ainsi que la protection des droits fondamentaux des militaires en service et les titulaires de droits aux termes de la Convention américaine. Or, les standards recensés présentent un intérêt marqué pour le Canada. Aussi, bien que ce dernier n’ait pas accepté la compétence de la CIDH, il est néanmoins partie au Système Interaméricain des Droits de l’Homme et soumis à la juridiction de la Commission Interaméricaine des Droits de l’Homme. Dans cette veine, les conférenciers proposent de passer en revue les standards développés par les instances interaméricaines, et plus particulièrement la CIDH, en vue de comprendre dans quelle mesure ils sont pertinents au regard de l’amélioration de la protection des droits de la personne au Canada et plus généralement, dans les Amériques.

Avec les commentaires de Philippe Tremblay, conseiller juridique senior chez Avocats sans frontières Canada (ASFC).

Biographies

Bernard Duhaime est professeur régulier de droit international à la Faculté de Sciences politiques et de Droit de l’Université du Québec à Montréal (UQAM, à Montréal au Canada). Le Pr. Duhaime enseigne principalement le droit international des droits humains et se spécialise dans le Système interaméricain de protection des droits de la personne. Il contribue à la promotion et la défense des droits humains depuis 1996, ayant travaillé ou collaboré avec diverses agences internationales et nationales de défense des droits de la personne, ayant pris part à de multiples missions d’observation et de formation sur le terrain et ayant produit de nombreux rapports institutionnels. Le Pr. Duhaime conseille ou a conseillé plusieurs organisations de défense des droits de la personne et des peuples autochtones, des avocats et défenseurs des droits humains, des organisations internationales et des États. Il représente ou assiste de nombreuses victimes et défenseurs des droits de la personne dans le cadre d’affaires contentieuses devant le Système interaméricain de protection des droits de l’Homme, les agences et mécanismes spécialisés de l’ONU, la Cour européenne des droits de l’Homme, etc. Il est l’ancien directeur et fondateur de la Clinique Internationale de Défense des Droits Humains de l’UQAM. Le professeur Bernard Duhaime est membre du Groupe de travail sur les disparitions forcées ou involontaires, une procédure spéciale du Conseil des Droits de l’Homme de l’Organisation des Nations Unies (2014-2017).

Après avoir complété sa maîtrise en droit international, puis entamé des études de doctorat, à l’Institut de hautes études internationales et du développement à Genève, Elise Hansbury poursuite actuellement ses études doctorales portant sur le droit international des droits de la personne, et plus particulièrement sur le système interaméricain de protection des droits humains. Elle est chargée de cours à la Clinique internationale de défense des droits humains de l’UQAM et au Département des sciences juridiques. Membre du Barreau du Québec, Elise Hansbury a pratiqué le droit à Montréal et au sein du Département des normes internationales du travail à l’Organisation internationale du Travail, à Genève. Elle y agit présentement à titre de consultante.

Les conférenciers sont auteurs de la Chronique de jurisprudence interaméricaine dans l’Annuaire canadien de droit international (ACDI) depuis 2013.

Me Philippe Tremblay a obtenu son baccalauréat de la Faculté de droit de l’Université de Montréal en 1994 et a été reçu au Barreau du Québec en 1996. En juin 1997, après 18 mois au service de la Cour d’appel du Québec à titre d’avocat-recherchiste, il est parti en mission au Rwanda pour le compte du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR). À son retour au Québec, il a entamé une maîtrise en droit international à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), qu’il a complétée en 2000 par la présentation d’un mémoire portant sur la protection internationale des personnes déplacées à l’intérieur de leur pays. Philippe Tremblay a par la suite poursuivi son engagement envers les droits des plus vulnérables, d’abord en se joignant aux délégations du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) en Colombie et en Afghanistan, et ensuite en tant qu’agent de recherche pour Droits et Démocratie.

Organisé par

Participants
D'autres activités
Suivant

Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal