Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Calendrier des activités > Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) > Observatoire des Amériques (ODA) > Le devenir de la « Révolution citoyenne » : les élections présidentielles du 19 (...)

Le devenir de la « Révolution citoyenne » : les élections présidentielles du 19 février 2017 en Équateur

Vendredi 10 mars 2017, 12h30 à 14h, local A-3316 (UQAM)

Avec la « Révolution citoyenne », l’Équateur est devenu l’un des pays phares de la « vague de gauche » en Amérique latine, notamment avec la reconnaissance constitutionnelle de la notion du « vivre bien » et la revendication d’un nouveau modèle de développement économique. Les élections présidentielles du 19 février 2017 sont les premières auxquelles Rafael Correa, le leader charismatique de la « Révolution citoyenne », ne se présente pas. Son héritage politique et institutionnel est donc l’enjeu principal de l’élection.

Nous vous convions à une présentation et une discussion publique sur les tenants et aboutissants de cette élection avec Jorge León, professeur visiteur au Département de science politique de l’UQAM, et Maxime Blanchard, étudiant à la maîtrise en science politique à l’Université Laval. Julián Durazo Herrmann, codirecteur de l’Observatoire des Amériques, animera la discussion.

Une présentation collaborative entre l’Observatoire des Amériques, le Laboratoire interdisciplinaire d’études latino-américaines de l’UQAM et le Réseau d’études latino-américaines de Montréal.

Organisé par
Participants
D'autres activités
Suivant

Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal