Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’impact local des firmes multinationales (CRILFM) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

L’immigration de conjoint-e-s au Canada - Synthèse historique et enjeux contemporains des politiques d’immigration canadiennes

Rapport de recherche sous la direction d’Anne-Marie D’aoust, 20 février 2017

L’IMMIGRATION DE CONJOINT-E-S AU CANADA - SYNTHÈSE HISTORIQUE ET ENJEUX CONTEMPORAINS DES POLITIQUES D’IMMIGRATION CANADIENNES

C’est avec un immense plaisir que le CRIEC partage le premier rapport de recherche réalisé dans le cadre du projet Migration de mariage et technologies de l’amour : comprendre la gouvernementalité de la migration de mariage en Europe et en Amérique du Nord dirigé par Anne-Marie D’Aoust, professeure au département de sciences politiques et membre du CRIEC de l’Université du Québec à Montréal.

Vous trouverez le résumé en pièce jointe. Le rapport complet est également en ligne.

Ce projet de recherche examine la façon dont la réunification familiale impliquant des conjointes et des conjoints (appelée couramment « migration de mariage ») est devenue l’objet d’une attention étatique et le théâtre d’interventions politiques soutenues au Canada, aux États-Unis, en France, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas. Ces interventions visent notamment à mieux juguler les flux migratoires dans un contexte où la réunification familiale est devenue le mode d’entrée légal privilégié et où des considérations sécuritaires remettent en cause les politiques d’accueil. Les pressions pour resserrer les politiques d’immigration au nom de l’impératif sécuritaire semblent toutefois aller à l’encontre d’un principe fondamental des démocraties occidentales, à savoir le « droit » à la famille - à tout le moins pour les citoyens.

Pour en savoir plus sur le projet de recherche Migration de mariage et technologies de l’amour, visitez le lien suivant : http://marriagemigration.com/fr/description-du-projet

Mots-clés

D'autres publications

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)

Entretien avec Frédéric Lasserre et Éric Mottet dans ASIA FOCUS #19, 27 février 2017, par Frédéric Lasserre, Éric Mottet

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)

Volume 12, numéro 1, février 2017, 21 février 2017, par Destiny Tchéhouali


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)