Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Calendrier des activités > Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et (...) > Les causes de la famine

ÉVÉNEMENT DU BLOGUE UN SEUL MONDE

Les causes de la famine

Jeudi 27 avril 2017, de 18h à 20h, auditorium A-M050, Pavillon Hubert-Aquin (UQAM)

LES CAUSES DES FAMINES
L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI) et le CIRDIS vous invitent à un événement du blogue Un seul monde au cours duquel des intervenant-e-s du milieu académique et du secteur des organismes de coopération internationale partageront leurs réflexions sur les causes profondes des famines actuelles.

En Somalie, au Soudan du Sud, au Yémen et au Nigéria des famines d’une ampleur sans précédent depuis la Deuxième Guerre mondiale menacent actuellement des millions de personnes. Mais pourquoi ? Au-delà de la sécheresse, quelles sont les véritables causes qui expliquent l’ampleur et la récurrence de ces famines ? Quelles sont les pistes de solution pour régler ces problèmes de façon durable ?

Date : Jeudi 27 avril 2017 de 18h00 à 20h00
Lieu : Auditorium A-M050 du Pavillon Hubert-Aquin (400, rue Sainte-Catherine Est, Montréal) de l’UQAM | Université du Québec à Montréal.

Conférence organisée par l’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), le CIRDIS et le blogue Un seul monde.

CONFÉRENCIERS

Maïka Sondarjee est candidate au doctorat en science politique (Université de Toronto). Elle détient un maitrise en science politique à l’Université de Montréal et un baccalauréat en journalisme à l’UQAM. Elle s’intéresse de manière critique au développement international, à l’aide humanitaire et aux organisation internationales. Elle s’exprime dans les médias sur différents sujets tels que la crise humanitaire en Afrique de l’Est, les politiques de la Banque mondiale, la situation géopolitique des pays de la francophonie, ainsi que la place des femmes en relations internationales.

Aristide Nononsi a travaillé comme Directeur exécutif pour le Centre for Developing Area Studies de l’Institute for the Study of International Development (ISID) de l’Université McGill et a été Senior Boulton Fellow in International Development and the Law à la Faculté de droit de l’Université McGill. De 1999 à 2007, Dr. Nononsi a agi à titre de Secrétaire exécutif au Comité d’appel du personnel de la Banque africaine de développement (AFDB) puis à titre de Chef pour le Comité d’appel de la AFDB en Côte d’Ivoire et en Tunisie. De 1992 à 1998, il a travaillé pour l’Organisation internationale du travail (OIT) sur la question du travail des enfants, des normes internationales du travail et du droit du travail maritime en Suisse, en Côte d’Ivoire et en Algérie. Aristide Nononsi a complété ses études doctorales en droit international public à l’Université Montesquieu Bordeaux-IV, en France. Il est également titulaire de deux Diplômes d’études approfondies (D.É.A.), le premier en science politique de Science Po Bordeaux et le second en droit de l’Université Bordeaux I. Depuis 2012, il occupe les fonctions de Directeur exécutif de l’Institut pour les Droits de l’Homme et le Développement en Afrique (IHRDA). Il a été mandaté en novembre 2014 par le Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies à titre d’Expert indépendant sur la situation des droits de l’homme au Soudan.

Cecilia Millan est coordinatrice des programmes humanitaires et Moyen-Orient chez Oxfam-Québec. Elle a travaillé pour Oxfam Grande-Bretagne pendant plus de 14ans dans différentes régions du monde. Elle a occupé des postes de directrice de pays en Amérique Latine et en Afrique, et dans plusieurs pays à haut risque comme le Yémen, le Soudan du Sud, l’Afghanistan, le Tchad et la Somalie. Madame Millan s’intéresse aux droits des femmes, à la migration et aux discriminations.

Le professeur Lee Seymour est titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la violence politique et professeur agrégé au département de science politique de l’Université de Montréal. Ses recherches portent sur la violence politique et, en particulier, sur les dynamiques des conflits armés et l’organisation de la violence dans les guerres civiles. Il s’intéresses notamment à la Somalie, au Soudan du Sud, à l’Abkhazia et au Haut-Karabakh.

L’entrée est gratuite
Le lien facebook de l’évènement


Crédit photo : Siegfried Modola / Reuters

Organisé par
Participant
D'autres activités
Suivant

Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal