Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

Une entrevue avec Kari Polanyi Levitt

Entrevue menée par Michèle Rioux, 1er novembre 2012

Kari Polanyi Levitt est l’auteure de l’influent « La Capitulation Tranquille » (version française publiée en 1978). Avec son collègue Lloyd Best, elle est à l’origine d’un courant important dans les sciences sociales caribéennes communément appelé « Le modèle de l’économie de plantation ». Fille de l’économiste et anthropologue hongrois de renommée internationale Karl Polanyi, Kari Polanyi Levitt est une des auteures canadiennes les plus importantes en économie politique internationale et en sociologie du développement. Nous sommes heureux de vous présenter une entrevue menée par Michèle Rioux en 2012.

Entrevue menée par Michèle Rioux.
Caméra et son : Philippe Langlois
Montage : Hughes Brisson


Kari Polanyi Levitt is the author of the influent ¨Silent Surrender¨ (1970, republished in 2003). She is also the co-founder, with Lloyd Best, of an important school of thought of Caribbean Social Science commonly referred to as ¨The Plantation Economy¨. Daughter of the world-renowned Hungarian economist and anthropologist Karl Polanyi, she is one of the most important Canadian authors of political economy and development studies. We are happy to present this interview that was conducted by Michèle Rioux in 2012.

Interviewer : Michèle Rioux.
Camera and sound : Philippe Langlois
Editing : Hughes Brisson

D'autres publications

Audios | Mathieu Boisvert est professeur au Département de sciences des religions et directeur du Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CÉRIAS)

Abécédaire(s) de la souffrance

Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS)

Enregistré dans le cadre de l’exposition HUM(AI)N, au Centre Phi du 28 mai au 15 septembre 2019, et diffusé sur (...), 15 août 2019, par Mathieu Boisvert

Éric Mottet est professeur au Département de géographie et codirecteur de l’Observatoire de l’Asie de l’Est du Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)

La Chine reste à des lieues de « conquérir le monde »

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Observatoire de l’Asie de l’Est (OAE)

L’article est paru dans Le Devoir le 10 août 2019, 10 août 2019, par Éric Mottet


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)