Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Calendrier des activités > Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et (...) > Vers un mode de développement Sud-Nord ? Regard sur la coopération cubaine au (...)

Conférence Midi du CIRDIS

Vers un mode de développement Sud-Nord ? Regard sur la coopération cubaine au Canada dans le domaine de l’alphabétisation

Mardi 26 Septembre 2017, de 12h30 à 14h, local A-1715, Pavillon Hubert-Aquin (UQAM)

Conférence de Marie Michèle Grenon, doctorante en anthropologie, Université Laval (Québec, Canada)

Date : Mardi 26 Septembre, de 12h30 à 14h00
Lieu : A-1715, 405 rue Sainte-Catherine Est

À la suite de la Révolution de 1959, le nouveau gouvernement cubain a priorisé les secteurs de la santé et l’éducation, des domaines où Cuba a développé une véritable expertise. Cette spécialisation lui a permis d’honorer le principe de l’internationalisme qui suppose de « partager ses succès sociaux avec les pays qui en auraient besoin » en répondant aux demandes d’assistance formulées par d’autres pays. Au cours des décennies, la politique internationaliste cubaine a pris différentes tangentes dont la plus récente a débuté en 1998. Depuis cette date, l’État cubain priorise une coopération dans les domaines de l’humanitaire d’urgence, les soins médicaux, ainsi que l’alphabétisation avec la création du programme Yo, sí puedo. Préconisant l’usage de l’audiovisuel et l’emploi de facilitateurs locaux, le programme Yo, sí puedo serait une méthode à faible coût et respectueuse de la culture locale qui permettrait aux apprenants d’atteindre un niveau de base en lecture et en écriture en 8 à 13 semaines. Depuis 2001, le programme Yo, sí puedo a été établi dans plus de vingt pays en développement, mais également au sein de pays dits développés tels que l’Australie, la Nouvelle-Zélande, l’Espagne et le Canada où il a été contextualisé sous le nom d’ArrowMight. Il s’agit d’un exemple exceptionnel de coopération ‘Sud-Nord’ qui mérite d’être approfondie comme une perspective « alternative » de développement.

L’objectif de cette présentation est d’explorer le paradigme de coopération cubain qui a été très peu étudié par les chercheurs des sciences sociales. Basée sur les résultats d’une étude de terrain en deux volets réalisée à La Havane (Cuba) et au Canada, cette communication permettra d’analyser la création du programme d’alphabétisation Yo, sí puedo, le processus d’adaptation au contexte canadien ayant donné lieu à la version ArrowMight ainsi que la perspective des gens qui l’utilisent.

Organisé par
D'autres activités
Suivant

Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal