Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Calendrier des activités > Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et (...) > Industrie minière en territoire autochtone dans les Amériques

Exposition photo du 28 au 30 septembre 2017

Industrie minière en territoire autochtone dans les Amériques

Vernissage jeudi le 28 septembre 2017, dès 17h, salle J-M400, Pavillon Judith-Jasmin (UQAM)

Date : Jeudi 28 au Samedi 30 septembre 2017
Lieu : Studio-Théâtre Alfred-Laliberté, Pavillon Judith-Jasmin, 405, rue Ste-Catherine Est, local J-M400 (niveau métro) Station de métro Berri-UQAM

L’exposition photo "Industrie minière en territoire autochtone dans les Amériques" se tiendra dans la foulée de la Conférence internationale "Cadres normatifs, contestations et revendications liées à la mise en valeur des ressources naturelles et politiques émergentes".

Cette exposition itinérante de photos est une adaptation canadienne, réalisée par Marie-Josée Massicotte et Karine Vanthuyne (professeures associées de la Faculté des sciences sociales de l’Université d’Ottawa), d’un projet développé pour la première fois par Paul Hersch Martínez au Mexique, en collaboration avec Lilián González Chévez, Mariana Solorio Damián et Catalina Sedano Díaz, et le soutien de Actores Sociales de la Flora Medicinal en México (dans le cadre des activités de l’Instituto Nacional de Antropología e Historia (ASFM-INAH) et du Movimiento Moralense contra las Concesiones Mineras de Metales Preciosos). Les photos et le texte qui les accompagne présentent une analyse vulgarisée des impacts sociaux et environnementaux du développement fulgurant de l’industrie minière canadienne, au Canada comme à l’étranger, ces dernières décennies. Ce faisant, l’exposition donne voix à des communautés autochtones du Canada, du Guatemala et du Mexique aux prises avec le nouvel impératif minier. Elle discute également des changements nécessaires à réaliser sur les plans politiques, juridiques, économiques et sociaux, en vue de rééquilibrer le rapport de force fondamentalement inégal qui aujourd’hui comme hier, favorise les intérêts de l’industrie au détriment de ceux des communautés et de leurs territoires, dès lors qu’il est question d’exploiter les minerais enfouis dans ces terres.

This travelling photo exhibition is a Canadian adaptation realized by Marie-Josée Massicotte and Karine Vanthuyne (Associate Professors, Faculty of Social Sciences, University of Ottawa), ), of a project that was originally developed by Paul Hersch Martínez in Mexico, in collaboration with Lilián González Chévez, Mariana Solorio Damián and Catalina Sedano Díaz, and the Actores Sociales of the Flora Medicinal in México (as part of the activities of the Instituto Nacional de Antropología e Historia (ASFM-INAH) and the Movimiento Moralense contra las Concesiones Mineras de Metales Preciosos). The photos and the accompanying text describe the social and environmental impacts of the dramatic development of the Canadian mining industry in Canada and abroad. In so doing, they give voice to Indigenous communities in Canada, Guatemala and Mexico that are affected by the new mining imperative. The exhibition also discusses the political, legal, economic and social changes that are required to rebalance the fundamentally unequal power relationship which, historically, has favoured the interests of the mining industry to the detriment of those of the affected communities and territories.

Voici, en pièce jointe, la programmation complète de la conférence internationale :

Organisé par
Participant
D'autres activités
Suivant

Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal