Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’impact local des firmes multinationales (CRILFM) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

Spécial 10e anniversaire – 2e épisode

Déflation des actifs : évitez la double peine !

N°39, Octobre 2017, 10 octobre 2017

Résumé

Les taux d’intérêt terminent une phase de baisse d’une quarantaine d’année qui a favorisé une augmentation des prix des actifs quasi généralisée. L’ouverture d’une période de remontée des taux apparaît de plus en plus probable, sans que le niveau de cette remontée puisse être prédit. Cette hausse des taux, suivant son ampleur, entraînera inévitablement une déflation plus ou moins prononcée des actifs. Sous réserve du désagrément de voir la valeur d’inventaire de son patrimoine se dévaloriser, cette déflation des actifs, surtout si elle reste modérée, restera gérable… à condition de ne pas s’être mis en situation de double peine à travers des choix patrimoniaux inappropriés.


1. Quarante ans de baisse des taux et d’inflation des actifs. p.3
2. Vers une inévitable déflation des actifs ? p.9
3. Supplices du rentier et pièges de la double peine ! p.15
3.1 Typologie des soins à administrer aux rentiers p.18
4. Lettre ouverte : Pour une loi de « moralisation » des activités financières p.23

D'autres publications

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)

La Crise, numéro 44, mai 2019, 15 mai 2019, par Henri Regnault

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)

La Crise, n° 42, septembre 2018, 4 septembre 2018, par Henri Regnault


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)