Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

NAFTA : The Challenges of an Uncertain Negotiation

Volume 17, numéro 4, Octobre 2017, 30 octobre 2017

Résumé

L’importance de l’ALÉNA pour le Canada et le Mexique rend difficile la minimisation des risques créés par la possibilité de son élimination totale. Aucun nouveau partenariat aurait suffisamment d’importance pour qu’il compense les effets négatifs que la fin de l’ALÉNA impliquerait. Ce texte explore deux volets qui peuvent potentiellement déstabiliser les négociations en cours. Le premier s’agit de l’emphase mis par l’administration Trump sur les déficits commerciaux. Puisqu’aucun accord de commerce a été négocié avec un tel objectif, les possibilités des résultats inattendus sont non négligeables. Le deuxième s’agit de la campagne présidentielle mexicaine où López Obrador a un avantage dans l’intention de vote. Car son style politique est polarisateur, les négociations commerciales avec un partenaire difficile peuvent lui aider à gagner l’élection. Le Canada essaie de créer une coalition à l’intérieur des États-Unis pour défendre l’Accord. Le résultat final va dépendre de la possibilité de le montrer comme étant une victoire politique de l’administration étatsunienne.

Mots clés : Incertitude ; ALÉNA ; négociation ; déficits ; López Obrador ; Trump

D'autres publications

Audios | Mathieu Boisvert est professeur au Département de sciences des religions et directeur du Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CÉRIAS)

Abécédaire(s) de la souffrance

Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS)

Enregistré dans le cadre de l’exposition HUM(AI)N, au Centre Phi du 28 mai au 15 septembre 2019, et diffusé sur (...), 15 août 2019, par Mathieu Boisvert

Éric Mottet est professeur au Département de géographie et codirecteur de l’Observatoire de l’Asie de l’Est du Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)

La Chine reste à des lieues de « conquérir le monde »

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Observatoire de l’Asie de l’Est (OAE)

L’article est paru dans Le Devoir le 10 août 2019, 10 août 2019, par Éric Mottet


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)