Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > IEIM - PRIVÉ > Claude-Yves Charron

Biographie

Claude-Yves Charron

Fellow de l’IEIM

Claude-Yves Charron est le directeur sortant de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM). Il a été en poste de février 2015 à septembre 2017. Ancien diplomate canadien à Beijing (1987-89), puis diplomate de l’ONU en reconstruction sociale après conflit, il a été membre organisateur du Sommet de l’ONU sur la société de l’information et conseiller auprès de la présidente du Conseil du trésor du Canada pour l’initiative « le gouvernement-en-ligne ». Ayant servi en tant que délégué général du Québec à Tokyo (2011-13), il a également été conseiller de haut niveau auprès de l’ONU pour le « Global Alliance for Information and Communication Technologies » et secrétaire général du réseau des chaires UNESCO en Communication ORBICOM, avec des membres dans 73 pays (1999-2011).

Sinologue de formation, il est professeur de communication internationale à l’UQAM depuis 1978 et a également servi comme vice-recteur de 2002 à 2010. Il a conduit plusieurs enquêtes de terrain dont, entre autres, 7 dans l’Arctique central et 96 dans la région Asie-Pacifique. Il parle le français, l’eskimo (Inuktitut), le chinois (Putonghua), l’anglais et un peu de japonais. 83 étudiants ont complété leur mémoire de maîtrise ou leur thèse de doctorat sous sa direction.


Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal