Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains de l’UQAM (CIDDHU) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) > La réunification coréenne

La réunification coréenne

Quel est le scénario le plus plausible ?, 29 juin 2016

Résumé

Dès la division en 1945, la réunification est un des enjeux essentiels entre les deux Corées. Elle est cruciale non seulement pour la sécurité et le développement des deux sociétés, mais également pour la stabilité et la prospérité de l’Asie du Nord-Est. Pendant plus d’un demi-siècle, plusieurs scénarios de réunification ont été envisagés, mais chaque scénario contient ses propres limites et pendant ce temps les tensions persistent toujours sur la péninsule coréenne. Dans cet article, nous nous proposons d’analyser les discours et les perspectives concernant la réunification coréenne et d’identifier un scénario réalisable. Les scénarios existants peuvent être divisés en trois catégories : celui de l’absorption sans consentement mutuel, celui de l’absorption avec consentement mutuel et celui d’une intégration évolutive. À travers cet examen, nous voulons préciser les limites des scénarios existants et proposer quelques points de repère pour concevoir une piste appropriée pour la réunification. Selon nous, le seul scénario réaliste est celui d’une intégration évolutive.

L’article est paru dans le 55e numéro de la Revue Interventions économiques de 2016 : D’un régionalisme à l’autre : intégration ou interconnexion ?

Pour lire l’article complet : http://journals.openedition.org/interventionseconomiques/2896


Écrit par
Suivant


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal