Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Calendrier des activités > Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) > Observatoire des Amériques (ODA) > Approximation aux relations entre tourisme et structures criminelles au (...)

Approximation aux relations entre tourisme et structures criminelles au Mexique

Vendredi 9 février 2018, de 12h30 à 14h, salle A-3316, pavillon Hubert-Aquin (UQAM)

Présentation/Presentadora
Guadalupe González Hernández,
Docente investigadora de la Unidad Académica de Estudios del Desarrollo de la Universidad Autónoma de Zacatecas (Mexique)

Président de séance/Presidente de la sesión
Daniel Torunczyk Schein,
Chercheur associé du Laboratoire interdisciplinaire d’études latino-américaines,
Université du Québec à Montréal

Le tourisme est la deuxième activité économique en importance au Mexique. Cependant, comme destination touristique mondiale, le Mexique est descendu de la 7e place en 1990 à la 14e en 2016. Ce déclin est le produit de la concurrence de nouvelles destinations, des crises économiques mondiales, de la peur découlant de la violence et de l’insécurité au Mexique et de la perte de compétitivité du secteur touristique mexicain.

L’objectif de cette présentation est de discuter les modalités que l’industrie touristique a acquises pour contrecarrer sa perte de compétitivité mondiale tout en considérant la croissance silencieuse et constante des activités criminelles en termes d’investissement en infrastructures, création de nouvelles destinations et établissements touristiques comme mécanisme de blanchissement d’argent et de création de profits dans le cadre du processus mondial d’accumulation capitaliste.

El turismo es la segunda actividad económica más importante de México. No obstante, como destino turístico, México ha descendido del 7º lugar mundial en 1990 al 14º en 2016. Este declive es producto de la competencia de nuevos destinos turísticos, de las crisis económicas mundiales, del miedo generado por el incremento de la violencia e inseguridad en México y de la pérdida de competitividad del servicio turístico mexicano.

El objetivo de la plática es discutir las modalidades que ha tomado la actividad turística para contrarrestar la caída de competitividad mundial tomando en consideración la entrada sigilosa y constante de la actividad criminal en términos de inversión en infraestructura, apertura de nuevos destinos turísticos y establecimientos, como mecanismo de lavado de dinero y de generación de ganancias que están enmarcadas en el proceso de acumulación de capital a nivel mundial.

Conférence en espagnol, questions et réponses en espagnol et français

Organisé par

D'autres activités
Suivant

Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)