Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Clinique internationale de défense des droits humains de l’UQAM (CIDDHU) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et (...) > Observatoire sur la coopération internationale > The complex terrain of rights-based approaches : from the renewal of (...)

The complex terrain of rights-based approaches : from the renewal of development practices to depoliticisation

Revue canadienne d’études du développement, février 2018, 9 février 2018

RÉSUMÉ

Dans le domaine du développement, l’approche par les droits a été défendue comme un changement radical et nécessaire et critiquée comme légitimation du statu quo. Sa diffusion plus récente dans d’autres sphères offre l’occasion d’analyser, dans une perspective historique, la fonction politique des droits humains – comme outil d’émancipation ou de dépolitisation. Insistant sur la nature éminemment politique de ces enjeux, les contributions de ce numéro spécial soulignent ainsi la nature indéterminée des processus et l’importance du débat public pour le renouvellement des pratiques de développement et la réalisation du potentiel émancipateur des droits humains.

ABSTRACT

In the field of development, the rights-based approach has been advocated as a radical and necessary change as much as it has been criticised for legitimising the status quo. Its more recent diffusion into other spheres offers the opportunity to analyse, from a historical perspective, the political function of human rights – as a tool for emancipation or depoliticisation. Emphasising the highly political nature of these issues, the contributions in this special issue underscore the indeterminate nature of these processes and the importance of public debate for renewing development practice and realising the emancipatory potential of human rights.

Cliquez ici, pour l’intégralité de l’article


Écrit par
Produit par
Publications: Bonnie Campbell
Suivant

Publications: Marie-Christine Doran

Publications: Observatoire sur la coopération internationale


Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal