Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains de l’UQAM (CIDDHU) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Calendrier des activités > Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) > Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) > « Je connais tout simplement plus de français » : la migration moldave et le (...)

« Je connais tout simplement plus de français » : la migration moldave et le Québec

Lundi 19 mars 2018, dès 12h45, salle N-3760, pavillon Paul-Gérin-Lajoie (UQAM)

La migration moldave et le Québec
Par Anna-Christine Weirich

Depuis environ 15 ans, la République de Moldavie connait un des taux d’émigration les plus élevés au monde. Cette migration se dirige, de façon prédominante, vers la Russie et l’Italie, et est majoritairement de nature temporaire. Pour sa part, le Québec présente une destination intéressante pour une migration permanente et accueille, depuis 2006, plus de 1000 citoyen-ne-s moldaves par an. une des raisons de l’attractivité du Québec est sa langue officielle française, qui est relativement bien connue en Moldavie. Cette conférence se propose de mettre en lumière les principaux traits du multilinguisme autochtone moldave, ainsi que les spécificités de la migration moldave. Cet exposé servira comme base pour une discussion sur des questionnements de recherche pertinents pour un projet sociolinguistique sur les répertoires plurilingues des Moldaves à Montréal.

Dr. Anna-Christine Weirich détient une maîtrise en Sciences politiques et un doctorat en linguistique des langues romanes de l’Université Goethe. Elle travaille, depuis 2010, comme assistante scientifique à l’Institut des langues et littératures romanes de l’Université Goethe. Elle mène des recherches dans les domaines de la sociolinguistique, le multi- et plurilinguisme et la linguistique du genre. Elle a écrit sa thèse de doctorat sur les rapports langagiers en République de Moldavie et est actuellement en train de préparer un projet de recherche sur la migration moldave au Québec.

Inscriptions obligatoires (sans frais) : criec2@uqam.ca

Organisé par

D'autres activités
Suivant

Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)