Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains de l’UQAM (CIDDHU) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Calendrier des activités > Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) > Observatoire de l’Asie de l’Est (OAE) > Le nouveau Partenariat transPacifique

Le nouveau Partenariat transPacifique

Mardi 27 mars 2018 de 13h30 à 15h30, salle A-1715, pavillon Hubert-Aquin (UQAM)

L’Observatoire de l’Asie de l’Est (OAE) et le Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) vous invite à participer à la conférence :

« Le nouveau Partenariat transPacifique : simple rééquilibrage des puissances régionales ou bouleversement fondamental ? »

L’Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP) réunit plus de 500 millions d’habitants, un marché très éclaté, contrairement à l’AÉCG ou l’ALÉNA. Leur point commun, le Pacifique, tend à les séparer davantage qu’à les unir. Quels seront les effets du PTPGP dans la région de l’Asie de l’Est mais aussi en Amérique latine ? Quels impacts sont attendus sur les flux commerciaux ?
Ses effets seront certes économiques, mais aussi politiques. Le Japon a déjà indiqué son souhait de faire du PTPGP, tout comme du G7, le fer de lance d’une politique internationale de primauté de la règle de droit, en contrepoids des mouvements totalitaristes qui émergent un peu partout. Quel poids politique le PTPGP peut-il jouer ?

CONFÉRENCIERS

MATHIEU ARÈS, Professeur, École de politique appliquée, Université de Sherbrooke
ÉRIC BOULANGER, Chargé de cours et Co-directeur de l’Observatoire de l’Asie de l’Est (OAE), UQÀM
ÉRIC MOTTET, Professeur, Co-directeur de l’Observatoire de l’Asie de l’Est (OAE), UQÀM et Directeur adjoint du CQEG
ZHAN SU, Professeur et Directeur de la Chaire Stephen-A.-Jarislowsky en gestion des affaires internationales, Université Laval

Inscription ici

Informations : www.ceim.uqam.ca

Partenaires :

Organisé par


Participants
D'autres activités
Suivant

Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)