Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Calendrier des activités > Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la (...) > Les actes haineux à caractère xénophobe, notamment islamophobe, au (...)

Séminaire sur l’islamophobie au Québec

Les actes haineux à caractère xénophobe, notamment islamophobe, au Québec

Vendredi 17 mai 2019 de 17h30 à 19h, salle A-1715, pavillon Hubert-Aquin (UQAM)

Troisième volet : l’islamophobie au quotidien
Intervention par Houda Asal et Selma Tannouche Bennani

Le terme « islamophobie » soulève d’âpres débats en Occident. Plusieurs polémistes contestent l’existence de cette forme de discrimination, son développement et sa portée. Ce déni de l’islamophobie passe à la fois par une critique de la construction du terme (vu comme une manière de faire taire la critique sur la religion) et par une négation des discriminations concrètes vécues par les musulmans. C’est pourquoi, au-delà des débats médiatiques, il est urgent de rassembler les données empiriques autour de cette question. L’objectif de la démarche est de rendre visible l’islamophobie, comprendre sa nature exacte ainsi que les multiples formes qu’elle peut prendre. Contrairement à la France, aux États-Unis et à la Grande-Bretagne où on a traité de cette question à travers plusieurs publications scientifiques ; au Québec un travail central sur l’islamophobie n’a pas encore été entrepris. Pourtant, un tel sujet soulève l’intérêt des jeunes chercheurs. Que ce soit sous le prisme du racisme que subissent les musulmans ou à travers l’étude de la fabrication de l’islamophobie, plusieurs terrains de recherche ont été ouverts durant les dernières années. L’objectif de ce séminaire est donc de rassembler les diverses contributions de ces chercheurs afin de documenter la question de l’islamophobie. À cet effet, nous avons regroupé nos participants en trois sous-champs : Élite et islamophobie ; Genèse de l’islamophobie ; l’islamophobie au quotidien. Chacune des interventions mensuelles nous permettra d’appréhender ce phénomène polymorphe sous un angle différent. Ainsi, le présent séminaire sera une prémices pour un travail de synthèse portant sur l’islamophobie au Québec.

Organisé par

D'autres activités
Suivant

Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)