Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Calendrier des activités > Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et (...) > Penser la mobilisation collective dans une perspective féministe et décentrée (...)

La Chaire de recherche sur l’Islam en Afrique de l’Ouest (Chaire ICAO) et le Réseau québécois en études féministes

Penser la mobilisation collective dans une perspective féministe et décentrée ? Regards critiques à partir du contexte ouest-africain

Vendredi 21 septembre 2018 de 10h à 12h30, salle A-5020, pavillon Hubert-Aquin, UQAM

À partir de sa recherche doctorale sur la mobilisation des mères de migrants subsahariens disparus, Emmanuelle Bouilly présentera les effets de cécité que risquent de produire la circulation et l’usage non contrôlés du concept de mouvement social à l’endroit de mobilisations subalternes. Proposant une réflexion théorique sur les frontières analytiques entre mobilisation, contestation et protestation, elle ouvrira le débat sur la manière dont peuvent dialoguer les études de genre, les études africaines et la sociologie de l’action collective.

Inscription obligatoire (sans frais) auprès de Véronica Gomes, adjointe aux communications
veronica.reqef@gmail.com

Organisé par
D'autres activités
Suivant

Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)