Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Calendrier des activités > Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) > Conférence à l’UQAM du Lieutenant-général Roméo Dallaire sur la santé mentale et (...)

Conférence à l’UQAM du Lieutenant-général Roméo Dallaire sur la santé mentale et les blessures invisibles

L’évènement a eu lieu le 4 octobre 2018

L’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) et l’École de la fonction publique du Canada (EFPC) ont organisé conjointement une conférence publique avec Roméo Dallaire, jeudi, le 4 octobre 2018, à l’UQAM. Cette conférence a permis aux communautés uqamienne et montréalaise, ainsi qu’à plus de 1 500 fonctionnaires fédéraux inscrits en ligne, d’entendre le témoignage de M. Dallaire sur sa carrière au sein des Forces armées canadiennes et sur les défis à surmonter à la suite d’une participation à des opérations militaires. Nous avons également compté plus de 1600 visionnements sur la page Facebook de l’IEIM qui rediffusait en direct la conférence.

Un lieutenant-général des Forces armées canadiennes, Roméo Dallaire est aussi un homme politique et un humanitaire. Il a, entre autres, œuvré comme commandant de la Mission des Nations Unies pour l’assistance au Rwanda (MINUAR), la force de maintien de la paix des Nations Unies au Rwanda pendant le génocide rwandais en 1994 et a été sénateur au sein du Sénat canadien dans les années 2000.

C’est en revenant du Rwanda que le Lieutenant-Général a fait un constat important : les blessures mentales causées par les atrocités vues et vécues pendant le génocide allaient rester à jamais graver dans sa mémoire. Plus de 20 ans après la fin du génocide rwandais, M. Dallaire a admis, encore à ce jour, se faire soigner et a plaidé en faveur d’une meilleure prise en charge des problèmes reliés à la santé mentale au sein des Forces armées canadiennes. Il a rappelé qu’être dans une situation de conflit armé ou de mission de maintien de la paix implique inévitablement des blessures invisibles, le thème principal de sa conférence.

« Mes yeux ont vu des choses que mon cerveau ne peut toujours pas comprendre aujourd’hui », a-t-il déclaré devant une salle comble.

Force est de constater que le témoignage de M. Dallaire a grandement ému les 340 personnes qui assistaient à sa conférence ; le public l’a ovationné et lui a témoigné toute son admiration.

Bernard Derome, le président de l’IEIM, s’est ensuite entretenu avec le Général Dallaire en lui posant des questions sur la santé mentale, la guérison, le pardon et les effets post-traumatiques engendrés par l’implication dans les opérations militaires.

Malgré les blessures mentales invisibles, le discours de M. Dallaire était optimiste : il ne faut pas avoir peur de parler des traumatismes vécus et, surtout, se rappeler que le recours à l’aide psychologique n’a rien d’embarrassant ! Le Général est désormais très actif auprès de sa fondation, la Roméo Dallaire Child Soldiers Initiative, basée à l’Université Dalhousie à Halifax, un partenariat international dont la mission est d’éliminer le recrutement et l’utilisation d’enfants soldats partout dans le monde.

Vous pouvez revoir la conférence sur notre page Facebook.

Pour lire l’article d’Actualités UQAM sur la conférence, veuillez consulter cette page.

Crédit photo : Nathalie St-Pierre


Mots-clés

Organisé par
D'autres activités
Suivant

Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)