Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (...) > Pogroms et ghetto : les musulmans dans l’Inde contemporaine

Pogroms et ghetto : les musulmans dans l’Inde contemporaine

Par Charlotte Thomas, 19 octobre 2018

Aux éditions Karthala, coll. Terre et Gens d’Islam

Charlotte Thomas est docteure en science politique. Elle est actuellement en postdoc au CERI Sciences Po et dirige le programme Asie du Sud (SAProg) du collectif de chercheurs Noria.

En 2002 se sont déroulées dans l’État du Gujarat les plus graves attaques contre des musulmans qu’a connues la République indienne depuis 1947. 2 000 d’entre eux ont péri au cours des violences qui ont duré près de six mois tandis que 150 000 autres ont été contraints de fuir définitivement leur logement, attaqués par des nationalistes hindous agissant avec la complicité des autorités locales.

Charlotte Thomas propose la première exploration du ghetto musulman de Juhapura, qui s’est formé à la suite de ces pogroms. Elle analyse les stratégies de domination mises en oeuvre par les pouvoirs publics à l’encontre de cette minorité. Elle révèle la discrimination, la ségrégation économique et spatiale, le manque d’accès aux services publics de base que subissent les musulmans de Juhapura. Mais l’auteur dévoile aussi les tactiques de résistance qui répondent à ces stratégies de domination, ainsi que le développement socio-économique à l’oeuvre au sein du ghetto grâce aux initiatives de self-help élaborées par les résidents.

Explorer le ghetto de Juhapura et la vie quotidienne de ses habitants, c’est découvrir « de l’intérieur » et en actes le projet politique nationaliste hindou porté par l’actuel Premier ministre, Narendra Modi, dont la responsabilité dans les pogroms de 2002 est directement mise en cause.

Mots-clés


Produit par
Suivant


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)