Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > IEIM - PRIVÉ > Les milieux culturel et universitaire québécois et français rassemblés pour (...)

Dans le cadre de « La France à l’UQAM »

Les milieux culturel et universitaire québécois et français rassemblés pour la soirée d’ouverture de « La France à l’UQAM »

L’événement a eu lieu le 20 novembre 2018

La France à l’UQAM, une initiative du rectorat de l’UQAM, en collaboration avec le Consulat général de France, a présenté, du 20 au 22 novembre 2018, plusieurs activités visant à renforcer les échanges et à favoriser l’émergence de nouveaux partenariats.

Le lancement s’est déroulé le 20 novembre à l’Agora Hydro-Québec en présence de la consule générale de France à Québec, Mme Laurence Haguenauer, et de la vice-rectrice à la vie académique, Mme Danielle Laberge. L’IEIM a eu le plaisir d’organiser la table-ronde d’ouverture intitulée « La découvrabilité des produits culturels québécois et français à l’ère du numérique : enjeux, défis et stratégies à privilégier ».

En présence de plusieurs membres de l’équipe du Laboratoire de recherche sur la découvrabilité et les transformations des industries culturelles à l’ère du commerce électronique (LATTICE) de l’UQAM, ainsi que du modérateur Sébastien Goupil, secrétaire général, Commission canadienne pour l’UNESCO et diplômé de l’UQAM, le public a eu droit à un portrait des enjeux culturels dans les négociations de traités commerciaux internationaux.

La place qu’occupent les contenus culturels québécois et français sur les plateformes de musique et de contenus audiovisuels en ligne, les défis que ce phénomène comporte et les solutions envisageables pour augmenter la découvrabilité de ces produits culturels ont également été soulevés.

Michèle Rioux, professeure de science politique (UQAM), directrice du Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) et codirectrice du LATTICE, nous a exposé l’évolution des recherches universitaires du CEIM menant à la création du LATTICE et les travaux de recherche du Laboratoire.

La vice-présidente aux affaires publiques et directrice générale de l’Association québécoise de l’industrie du disque, du spectacle et de la vidéo (ADISQ) et coprésidente de la Coalition canadienne pour la diversité culturelle, Solange Drouin, nous a rappelé les impacts qu’a eu le numérique sur le milieu de la musique, tandis que Guillaume Prieur, directeur des affaires institutionnelles et européennes à la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques (France) et représentant de la Coalition française pour la diversité culturelle, a parlé de ces impacts sur le milieu de l’édition. Ils ont présenté le travail que les Coalitions pour la diversité culturelle canadienne et française accomplissent et leur raison d’être dans un monde numérisé et transnational.

Martin Tétu, doctorant en sociologie à l’UQAM, membre chercheur au Centre de recherche interuniversitaire sur la communication, l’information et la société (CRICIS) et codirecteur du LATTICE, a fait un rappel historique des impacts du numérique sur le milieu de la production audiovisuelle (films et téléséries) et les solutions de l’industrie audiovisuelle face aux transformations liées au numérique.

Finalement, Jean-Robert Bisaillon, membre chercheur au LATTICE, chargé de cours au département de communication sociale et publique de l’UQAM et fondateur de metaD-TGiT, nous a présenté la notion d’activation de la découvrabilité par les métadonnées et son entreprise, metaD-TGiT, qui développe un logiciel d’indexation des métadonnées musicales.



Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)