Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Calendier

Home > IEIM - PRIVÉ > Activities > News > La nouvelle Chaire stratégique de recherche de l’UQAM sur l’impact local des (...)

La nouvelle Chaire stratégique de recherche de l’UQAM sur l’impact local des firmes multinationales devient membre de l’IEIM

La Chaire est dirigée par Julien Martin, professeur au Département des sciences économiques de l’École des sciences de la gestion (ESG)

C’est avec grand plaisir que nous annonçons que la Chaire stratégique de recherche de l’UQAM sur l’impact local des firmes multinationales se joint à titre de membre institutionnel de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM), ajoutant, aux unités constituantes actuelles de l’Institut, un domaine d’expertise qui manquait jusqu’alors.

Dirigée par Julien Martin, professeur au Département des sciences économiques de l’École des sciences de la gestion (ESG), la Chaire a pour objectif de faire de l’ESG et l’UQAM une référence mondiale dans la recherche sur les multinationales et, en particulier, sur les manières dont elles influencent le territoire dans lequel elles sont implantées, autant parce qu’elles collaborent avec le marché du travail local qu’en se soumettant à la fiscalité du pays qui les accueille. Les travaux de recherche se pencheront sur l’impact des activités des multinationales sur l’économie locale.

Nous tenons, par ailleurs, à féliciter le professeur Martin qui a obtenu une subvention de recherche lors du dernier concours Développement Savoir du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) du Canada. Ces subventions, destinées aux nouveaux chercheurs, sont accordées afin d’appuyer les étapes initiales de la recherche. Le projet de recherche du professeur Martin intitulé Tax avoidance, market power, and corporate governance, est financé à hauteur de 61 316 $ sur 2 ans.

L’annonce de la création de cette nouvelle Chaire a été faite le 15 janvier, 2019. Déjà, des collaborations sont en cours avec plusieurs unités de l’UQAM tel que le Laboratoire de recherche sur les technologies du commerce électronique (LATECE), la Chaire d’information financière et organisationnelle (CIFO), la Chaire de recherche du Canada sur les répercussions régionales de la mondialisation, et le Centre d’étude sur l’intégration et la mondialisation (CEIM), une unité de recherche également membre de l’IEIM.

L’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) a été créé en 2002 pour appuyer, renforcer et coordonner les initiatives de recherche, de formation et de mobilisation des connaissances des centres et chaires de recherche impliqués dans le domaine des études internationales. Célébrant plus de 15 ans d’existence cette année, l’IEIM est à la fois interdisciplinaire, interuniversitaire et international en encourageant et facilitant la transnationalisation des pratiques de recherche et de formation, ainsi que la mobilisation et le partage des connaissances en français, tant pour la communauté universitaire que pour le grand public.

À l’heure actuelle, l’Institut regroupe plus d’une vingtaine d’unités de recherche et, avec elles, organise plus de 150 activités par année tout en formant des centaines d’étudiantes et étudiants sur les enjeux internationaux. L’ajout de cette nouvelle unité de recherche sera sans aucun doute un atout incontestable dans la poursuite de ses missions.

Keywords

Written by
News
Suivant


Partners

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)