Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier

Accueil > Calendrier des activités > Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) > Observatoire des Amériques (ODA) > Sovereign alliances : reading the romance between Cuba and the anglophone (...)

L’Observatoire des Amériques vous invite au dîner-causerie

Sovereign alliances : reading the romance between Cuba and the anglophone Caribbean in the 1970s

Vendredi 15 mars 2019 de 12h30 à 14h, salle A-3740, pavillon Hubert-Aquin (UQAM)

L’Observatoire des Amériques (ODA), en partenariat avec le Laboratoire interdisciplinaire des études latino-américaines (LIELA), est fier de vous inviter au deuxième dîner-causerie de l’hiver 2019.

Amanda Perry, candidate au doctorat à la New York University et ACLS/Mellon dissertation fellow nous présentera la conférence : "Sovereign alliances : reading romance between Cuba and the anglophones Caribbean in the 1970s"

La présentation se fera en anglais.

Date : vendredi 15 mars 2019
Heure : de 12h30 à 14h
Lieu : salle A-3740, pavillon Hubert Aquin (UQAM)

Résumé en anglais

In the 1970s, the governments of Guyana and Jamaica pursued highly publicized allegiances with communist Cuba, while the People’s Revolutionary Government of Grenada would establish an even stronger alliance after coming to power in 1979. These political connections in turn fostered an explosion of cultural exchanges, but neither were justified primarily through the rhetoric of shared socialist projects ; instead, they focused on the need for regional sovereignty, rejecting U.S. hegemony but also seeking to establish cross-Caribbean relationships outside of Cold War binaries.

This talk focuses on two ways that the relationship between Cuba and the Anglophone Caribbean was performed : through official state visits, which often included orchestrated and highly theatrical mass rallies ; and through cultural events, particularly the pan-Caribbean arts festival Carifesta and conferences hosted by the Cuban publishing house Casa de las Américas. These events and their surrounding discourses sought to produce pan-Caribbean solidarity in defiance of the U.S. blockade of Cuba, but they also had an uneasy relationship to black transnationalism, which threatened to reveal the fault lines within and across national bodies. That said, while Anglo-Caribbean politicians and intellectuals championed ties to Cuba as signs of sovereignty, the U.S. government instead framed them as evidence that Guyana, Jamaica, and Grenada were becoming Cuban, and thereby Soviet, satellites, rhetoric that would ultimately justify the invasion of Grenada in 1983.

Apportez votre lunch !


L’Observatoire des Amériques est affilié au Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation de l’UQAM.Retour ligne automatique
Le Laboratoire interdisciplinaire des études latino-américaines accueille le pôle UQAM du RELAM (Réseau d’études latino-américaines de Montréal), un espace de collaboration pour la « communauté latino-américaniste » des quatre universités de Montréal (Concordia University, McGill University, Université de Montréal et UQAM).

Organisé par


D'autres activités
Suivant

Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)