Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier

Accueil > Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) > Un peu plus haut, un peu plus loin. Présentation de l’ACEUM, l’Accord (...)

Chronique commerciale américaine

Un peu plus haut, un peu plus loin. Présentation de l’ACEUM, l’Accord Canada-États-Unis-Mexique

Volume 12, numéro 2, mars 2019, 22 mars 2019

Résumé analytique

Le Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation a tenu récemment une conférence sur les principales transformations proposées par l’Accord Canada–États-Unis-Mexique qui a été conclu l’automne dernier. Nous vous livrons ici un résumé des présentations données par les experts provenant de l’Université de Sherbrooke, l’Université Bishop, l’Université Laval et l’Université du Québec à Montréal. Ils traitent des principaux changements proposés par cet accord qui doit remplacer l’ALÉNA, « le pire accord jamais signé par les États-Unis » selon le Président Trump.


Écrit par
Produit par
Suivant


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)