Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’impact local des firmes multinationales (CRILFM) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

VigieAfriques

Un continent « à fric » ? Herméneutique du « sous-sol » des relations avec les Afriques

Volume 2, numéro 2, Mai 2019, 1er mai 2019

RESUME ANALYTIQUE

Droits fondamentaux et libertés publiques, État de droit et démocratie, sécurité et bien- être des populations, services publics et infrastructures, voilà, entre autres, autant de domaines dans lesquels le niveau de performance des États africains serait de nature à susciter la méfiance des touristes étrangers, si l’on s’en tient au bilan des médias. À l’inverse, les observateurs font remarquer une
augmentation des investissements financiers, en provenance, notamment, du Moyen-Orient et surtout de l’Asie, avec la Chine comme principal pourvoyeur de fonds. Si l’Afrique centrale fait office d’enfant pauvre des investissements directs étrangers (IDE), l’Afrique de l’Ouest exerce un fort attrait sur les investisseurs étrangers et ce malgré un contexte sociopolitique tendu dans la région et l’augmentation de la menace terroriste au sein de la CEDEAO.

Pourtant, les spécialistes s’entendent pour établir une corrélation négative entre le risque politique et les flux d’IDE entrants. Qu’est-ce qui justifie donc l’engouement des entreprises étrangères à s’établir dans le continent, parfois en contradiction avec les orientations politiques de leur État d’appartenance et lors même que le contexte des affaires, dans le pays d’accueil, semble présenter certains risques ? L’attractivité du continent est peu banale et les contributions du présent numéro de VigieAfriques en sont une première tentative d’explication.

D'autres publications

Ouvrages collectifs | Éric Mottet est professeur au Département de géographie de l’UQAM et codirecteur de l’Observatoire de l’Asie de l’Est du Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)

Les nouvelles routes de la soie. Géopolitique d’un grand projet chinois

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Observatoire de l’Asie de l’Est (OAE)

L’ouvrage a été publié aux Presses de l’Université du Québec, 9 octobre 2019, par Éric Mottet

Chroniques | François LaRochelle est fellow de l’IEIM et ancien diplomate canadien

Découvrez le blogue diplomatique de M. François LaRochelle

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Ce blogue porte sur la diplomatie et les affaires internationales, 7 octobre 2019


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)