Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Calendrier des activités > Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) > Colloque international « Le devoir de mémoire et les politiques du pardon (...)

et CRIEC

Colloque international « Le devoir de mémoire et les politiques du pardon »

UQAM, Salle Marie-Gérin-Lajoie (J-M400)

Renseignements ou inscription : Centre de recherche sur l’immigration,l’ethnicité et la citoyenneté, UQAM.
Téléphone : Sabina Bertrand (514) 987-3000, poste 2233 (local A-5160)
Courriel : bertrand.sabrina@uqam.ca

3

Colloque international « Le devoir de mémoire et les politiques du pardon »

L’injustice historique subie par certains groupes ou minorités concerne tout autant leur domination économique que leur domination culturelle. Il faut certes distinguer les situations à proprement parler post-coloniales, où le caractère trans-historique de la réparation et du pardon implique des groupes distincts de situations de guerre civile, qui ne sont pas tributaires d’une expérience coloniale et qui impliquent souvent les membres d’une même société. Dans tous les cas cependant, les revendications touchent d’abord la réparation symbolique : reconnaissance de la faute et de la violence infligée, clarification historique de la mémoire des victimes. La mise en place des formes de réparation et de pardon interpelle la société et la responsabilité de l’État. Le rôle que joue le pardon dans le processus de réparation de la mémoire est tout aussi important et demeure un élément délicat auquel on n’a pas encore donné toute sa signification.

Ce colloque vise à proposer une analyse critique des enjeux, à la fois historiques, philosophiques et sociaux, reliés au devoir de mémoire et aux politiques du pardon. Les mesures particulières de réparation (recours utiles, voies du droit, réparations, mesures d’indemnisation et autres mesures à prévoir aux échelons national, régional et international) font partie de l’objet de ce colloque. Privilégiant, sans exclure l’ensemble des situations universelles qui sont tributaires de cette problématique, les situations post-coloniales qui ont affecté l’expérience dans les Amériques, et particulièrement au Canada et au Québec - Peuples autochtones et Afro-descendants -, le colloque s’inscrit dans le prolongement de la Déclaration de Durban et des efforts actuels pour contrer le racisme et la discrimination.

Programme Le devoir de mémoire

Pour s’inscrire Fiche d’inscription

Organisé par
D'autres activités
Suivant

Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal