Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

La communauté andine

24 février 2003

La communauté andine, fondée sous l’appellation de Pacte andin en 1969 sur les bases de l’accord de Carthagène, est aujourd’hui composée de la Bolivie, de la Colombie, de l’Équateur, du Pérou et du Venezuela. Le regroupement est l’un des plus anciens du genre sur le continent américain et, à l’époque de sa création, il était un rassemblement hétéroclite de pays dont certains avaient déjà derrière eux une tradition démocratique remarquable (le Chili, la Colombie et plus tard le Venezuela) tandis que d’autres étaient sous le contrôle de régimes militaires (l’Équateur, le Pérou et la Bolivie). La création de cet ensemble d’intégration sous-régional est directement liée à l’insatisfaction des pays faiblement développés d’Amérique latine face à l’échec de leurs tentatives d’influencer les pourparlers en vue du processus d’intégration économique du sous-continent. Le cadre de l’Association latino-américaine de libre-échange, l’ALALE, résolument orienté vers le commerce, ne convenait pas aux ambitions d’industrialisation et aux stratégies de développement des pays moins avancés d’Amérique latine. Le parti-pris pour l’option commerciale, défendu principalement par le Mexique, le Brésil et l’Argentine, avait pour effet de favoriser les économies nationales dont le processus d’industrialisation était déjà avancé, et laissait de côté les ambitions andines d’élaboration de politiques communes pour coordonner l’industrialisation du continent.

Le Pacte andin (ou Communauté andine) a été un des projets d’intégration les plus ambitieux d’Amérique latine mais aussi un de ceux qui a rencontré le plus de difficultés dans la réalisation de ses objectifs. Actuellement, il consiste en une union douanière imparfaite entre la Colombie, l’Équateur, le Venezuela (depuis janvier 1995) et le Pérou (depuis juillet 1997), la Bolivie bénéficiant de conditions spéciales. Les pays membres en sont actuellement a réformer le Tarif Extérieur Commun (TEC) afin d’accélérer le processus d’intégration vers la mise en place d’un marché commun. Il est régi par le Traité de Carthagène et ses protocoles modificateurs. Sa population représente 22% et son territoire 23% du total de l’Amérique latine.

(Suite dans le document joint)

D'autres publications

Ouvrages collectifs | Bernard Duhaime est professeur au Département des sciences juridiques de l’UQAM, cofondateur de la CIDDHU et membre du CIRDIS

Doctrine, Practice, and Advocacy in the Inter-American Human Rights System

Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU)

18 septembre 2019, par Bernard Duhaime

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)

Avec les contributions de Michèle Rioux et Destiny Tchéhouali, 18 septembre 2019, par Michèle Rioux, Destiny Tchéhouali


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)