Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier

Accueil > Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) > Observatoire des Amériques (ODA) > ALADI

ALADI

2 mars 2003

L’Association latino-américaine d’intégration (ALADI) est un organisme inter-gouvernemental composé de douze pays : l’Argentine, la Bolivie, le Brésil, la Colombie, le Chili, l’Équateur, le Mexique, le Paraguay, le Pérou, l’Uruguay, le Venezuela, et Cuba depuis le 6 novembre 19981. L’ALADI compte également plusieurs pays et organismes observateurs2. C’est actuellement le plus grand groupe d’intégration des Amériques et son siège se trouve à Montevideo en Uruguay. Sa principale fonction est de promouvoir la convergence et l’articulation des différents projets d’intégration déjà existants en vue de la mise en place d’un seul système multilatéral d’intégration entre les pays membres. Cette association, née d’un processus entamé en 1960 et qui succéda à l’Association latino-américaine de libre-échange (ALALE), est régie par le Traité de Montevideo3 de 1980. Sa population représente 88,3%, son territoire 94,1% et son PIB 95,4% du total de l’Amérique latine et des Caraïbes.

(Suite dans le document joint)


Écrit par
Suivant


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)