Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Calendrier des activités > Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques > Au sein de la Maison-Blanche. La formulation de la politique étrangère des (...)

Au sein de la Maison-Blanche. La formulation de la politique étrangère des États-Unis

7 janvier 2005

Charles-Philippe David, Au sein de la Maison-Blanche - La formulation de la politique étrangère des États-Unis, Presses de l’Université Laval, Collection Politique étrangère et sécurité, 2004. ISBN. 2-7637-8046-6

La politique étrangère des États-Unis est moins calculée, moins rationnelle qu’il n’y paraît de prime abord. Même si, vue de l’extérieur, elle s’incarne dans le président des États-Unis, la politique étrangère américaine n’est pas le fait d’un bloc monolithique, loin s’en faut. Cependant, seul le président dispose aujourd’hui des institutions et de la flexibilité nécessaires pour prendre en compte les débats affichés sur la place publique, les intérêts des groupes de pression, et pour réagir rapidement. Dès lors, la manière dont le président gère les discordances institutionnelles, la façon dont il orchestre son système décisionnel, l’équipe de conseillers dont il s’entoure, tout comme sa propre lecture des événements internationaux jouent un rôle déterminant dans l’orientation de la politique étrangère.

Comment expliquer la décision du président George W. Bush d’envahir l’Irak au cours de l’hiver 2003 ? Quels facteurs décisionnels expliquent l’affaire Iran-Contra sous Reagan ou l’Iraqgate sous George H. W. Bush ? Comment comprendre les difficultés de l’administration Carter lors de la chute du Shah d’Iran ou face à la crise des otages de 1979-1980 ? Quelles raisons ont motivé certaines décisions fatidiques du président Johnson durant la guerre du Vietnam ? Quels facteurs permettent de comprendre les décisions qui ont influencé, au cours des soixante dernières années, le cours de l’histoire et la politique des États-Unis dans le monde ? Cet ouvrage permettra aux étudiants et aux chercheurs de comprendre pourquoi et comment les présidents ont pris leurs décisions dans le domaine de la politique étrangère américaine. En ce sens, il diffère de la plupart des livres écrits, en français, sur la politique étrangère américaine.

Participant
D'autres activités
Suivant

Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal