Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Calendier

Accueil > Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques > Les États-Unis d’Amérique

Les États-Unis d’Amérique

Tome 2- Les institutions politiques. , 7 janvier 2005

Les États-Unis d’Amérique. Les institutions politiques
Montréal, Septentrion, 2004. ISBN 2-89448-395-3

« Pourquoi un candidat défait à la présidence des États-Unis est-il voué à une quasi retraite prématurée et, du moins, ne s’impose pas comme un chef de l’opposition et un candidat à l’élection suivante ? Qu’est-ce que ce collège électoral qui complique grandement une élection présidentielle ? Pourquoi toutes ces élections primaires en vue de déterminer un candidat ? Pourquoi le taux de participation est-il si faible au pays de la démocratie ? Pourquoi est-on si peu critique de la personne du président qui peut tout de même être soumis à des procédures de destitution ? Les médias américains sont-ils tous vraiment au service du pouvoir ? Quel est le sens du fédéralisme américain dans un pays où la plupart des gens n’habitent plus l’État où ils sont nés ? À quoi tient la persistance du bipartisme américain ? Quelle différence entre les deux Chambres du Congrès ? Le président n’est-il qu’une simple marionnette à la disposition de puissants groupes d’intérêt ?

Le lecteur trouvera dans les pages de cet ouvrage une multitude de réponses à ces questions. Il n’y trouvera cependant que fort peu de jugements de valeur. L’auteur de cet ouvrage a voulu seulement fournir toute la matière nécessaire à ces jugements, tout particulièrement à ceux qui concernent les avantages et les désavantages du système américain. Ce dernier est comparé fréquemment au système britannique qui est le nôtre, laissant toujours au lecteur le soin de tirer ses propres conclusions.

Les paradoxes de la puissance américaine ne s’en trouveront sûrement pas tous résolus. On peut tout de même compter que ce livre contribuera à mieux en saisir les multiples dimensions et à mieux comprendre les fascinantes péripéties de la politique américaine. »

Louis Balthazar, extrait de la préface

Écrit par
Suivant


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)