Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

L’année mexicaine 2002 : une année à oublier pour Fox

No 03. Janvier 2003, janvier 2003

S’il fallait résumer en quelques mots l’année 2002 au Mexique, ce serait celle d’un retour à la réalité. Cela tant d’un point de vue économique et politique que sur la scène internationale. Mais il ne faudrait toutefois pas exagérer : l’année qui vient de s’achever n’a pas vu l’économie nationale entrer dans une profonde crise, à l’habitude des débuts de mandat présidentiel depuis Luis Echeverría au tournant des années 1970. Sur le plan économique, le scénario officiel d’une reprise modérée des exportations, des investissements et de la consommation a plutôt fait place à une croissance molle et à un marché de l’emploi déprimé. Toutefois, c’est sans doute sur le plan politique que l’année 2002 a été la plus décevante. Fortement contestée par les partis d’opposition qui contrôlent le Congrès (et parfois au sein de son propre parti) durant sa seconde année, l’administration du président Vincente Fox (2000-06) n’a pas su ou pu faire avancer certains dossiers prioritaires, comme celui de la réforme du secteur de l’énergie. Il en va de même de ses relations avec les États-Unis, la grande priorité de la politique étrangère mexicaine. La question de la sécurité aux États-Unis bloque toujours l’approfondissement des relations bilatérales, malgré des efforts mexicains soutenus en ce sens, notamment dans le domaine de l’immigration.

(Suite dans le document joint)

Écrit par

D'autres publications

Chronique commerciale américaine | Chronique commerciale américaine

Imposition de tarifs douaniers au Mexique : L’ACEUM au pied du mur ?

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)

Volume 12, numéro 5, juin 2019, 8 juin 2019, par Guy-Philippe Wells

Chronique commerciale américaine | Chronique commerciale américaine

Négociations sur le commerce électronique à l’OMC : Pauvre Canada

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)

Volume 12, numéro 4, mai 2019, 8 mai 2019, par Guy-Philippe Wells


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)