Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’impact local des firmes multinationales (CRILFM) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

Argentina’s Economy

No 04-28. Avril 2004, avril 2004

The IMF Deal

After more than a year of negotiations with the IMF, the Argentine government got an agreement signed on January 24th, 2003. It was obtained in spite of great opposition on the part of the directorship of the IMF and of several of the members of its advisory council. The reason for the change in position of the IMF were three. First, some of the main shareholders of the IMF (US, Spain, Italy and France) pushed for an agreement to secure the investment positions in Argentina ; second, the improvement in economic performance of Argentina during the second half of 2002 took away the arguments from the IMF and the US and European press that no negotiation was possible with a country on a free fall ; and third, the IMF itself was in risk of having a US$1bn loan defaulted by Argentina (plus a US$680m. default to the IADB and a US$800m to the World Bank). Therefore, the combination of these three factors pushed the IMF to sign an agreement with Argentina then, and in the following conditions :

(Suite dans le document joint)

Écrit par

D'autres publications

Rôle de la culture dans le développement durable : portrait des débats et analyse des ODD (Objectifs de développement (...), 15 octobre 2019, par Christian Deblock, Michèle Rioux, Felipe Verdugo

Ouvrages collectifs | Éric Mottet est professeur au Département de géographie de l’UQAM et codirecteur de l’Observatoire de l’Asie de l’Est du Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)

Les nouvelles routes de la soie. Géopolitique d’un grand projet chinois

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Observatoire de l’Asie de l’Est (OAE)

L’ouvrage a été publié aux Presses de l’Université du Québec, 9 octobre 2019, par Éric Mottet


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)