Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) > Observatoire des Amériques (ODA) > L’Accord de libre-échange entre l’Amérique centrale, la République Dominicaine (...)

L’Accord de libre-échange entre l’Amérique centrale, la République Dominicaine et les États-Unis suscite l’inquiétude

No 05-13. Avril 2005, 18 avril 2005

La ratification de l’Accord de libre-échange entre l’Amérique centrale, la République Dominicaine et les États-Unis, communément appelé le Central American Free Trade Agreement and Dominican Republic (CAFTA-DR), par les différentes législatures se déroule dans un climat survolté. Jusqu’à présent, le Salvador a été le premier pays à entériner cet accord, le 18 décembre 2004. Le Honduras et le Guatemala ont suivi peu après, ratifiant respectivement les 3 février et 10 mars 2005 cette entente commerciale très controversée dans divers milieux sociaux. Le Nicaragua et le Costa Rica (ce dernier a signé l’accord le 25 janvier 2003, soit quelques semaines après les autres pays d’Amérique centrale), n’ont pas encore ratifié l’accord. La République dominicaine non plus, même si elle a adhéré au CAFTA-DR le 8 mai 2004. Mais l’accord a déjà été endossé en principe par les associations de gens d’affaires, les agriculteurs et certaines fédérations de travailleurs du pays, dont la National Federation of Free Zone Workers.

(Suite dans le document joint)


Écrit par
Suivant


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)