Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

Les Amériques en février 2002

février 2002

Avec la collaboration de Louis-Fred. Gaudet

Si les signes de la reprise économique semblent se multiplier au Canada et aux États-Unis et
au Canada, le reste des Amériques est toujours en proie aux incertitudes économiques. La
Commission économique des Nations Unies pour l’Amérique latine et les Caraïbes (CÉPALC)
prévoit que le taux de croissance économique de la région sera nul en 2002, ce qui constitue le
pire pronostic de la dernière décennie. L’Argentine sera particulièrement touchée (- 7 %) ; seuls
la République dominicaine, le Pérou et le Chili dépasseront la barre des 3 % ; le Brésil et le
Mexique quant à eux atteindront, respectivement, + 2, 5 % et + 1, 5 % de croissance cette année.
Au nord, puisque les États-Unis donnent le ton au reste, l’administration Bush est loin d’avoir
la vie facile avec le Congrès ; plusieurs dossiers d’importance traînent en longueur, notamment
celui de la Trade Promotion Authority, le Sénat ayant décidé, à la surprise générale, de débattre
un peu plus longuement du projet de loi pourtant adopté par la Chambre des Représentants avant
de décider s’ils exigeront ou non d’annexer une clause relative au programme de compensation
des travailleurs directement affectés par la libéralisation des échanges (en anglais TAA), ce dont
l’administration Bush se déferait bien volontiers. Sans oublier le programme de relance de plus en
plus voué à l’oubli, le dossier du renouvellement du système préférentiel en faveur des pays de la
Communauté andine, ou encore le dossier de l’énergie, en attendant le débat sur le budget. Cela
n’empêche nullement l’administration présidentielle de continuer à n’en faire qu’à sa tête sur la
scène internationale, y compris dans les Amériques où plus que jamais sécurité se conjugue avec
libre-échange et gouvernance.

(Suite dans le document joint)

Écrit par

D'autres publications

Ouvrages collectifs | Bernard Duhaime est professeur au Département des sciences juridiques de l’UQAM, cofondateur de la CIDDHU et membre du CIRDIS

Doctrine, Practice, and Advocacy in the Inter-American Human Rights System

Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU)

18 septembre 2019, par Bernard Duhaime

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)

Avec les contributions de Michèle Rioux et Destiny Tchéhouali, 18 septembre 2019, par Michèle Rioux, Destiny Tchéhouali


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)