Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

Les Amériques en 2001

2001

Avec la collaboration de Louis-Fred. Gaudet

Vacillante en début d’année, la conjoncture économique s’est rapidement détériorée un peu
partout dans les Amériques au cours de l’année 2001. Selon les premières prévisions de la
CEPAL, l’Amérique latine et les Caraïbes devraient connaître un chétif taux de croissance de 0,5
%, soit bien en deçà des optimistes 2 % que le Fonds monétaire international (FMI) prévoyait en
début d’année. Le Produit intérieur brut per capita devrait quant à lui reculer de – 0, 7 %. Seuls
l’Équateur, le Chili, la Jamaïque, la république dominicaine, le Venezuela et …Cuba, avec des
taux de croissance du PIB, respectivement, de 5 %, 3 %, 3 %, 3%, 2,8 % et 3 % devraient afficher
une croissance honorable. La reprise économique de l’an 2000 (4,1 %) aura donc été de courte
durée, plusieurs pays affichant même un recul net de l’activité économique en 2001. C’est bien
entendu le cas de l’Argentine, entrée dans sa quatrième année de récession, mais également celui
de l’Uruguay (-2,5 %), du Pérou (- 0,5 %), de la Bolivie (-0,1 %), et du Mexique (- 0,1 %).
Au Nord, les choses ne vont guère mieux. Des trois pays de l’ALÉNA, c’est le Canada qui
s’en tire le mieux, avec un taux de croissance de 1,3 % selon les prévisions de décembre de
l’OCDE, suivi des États-Unis (1,1 %) et du Mexique qui est, quant à lui, dans le rouge. Pour
2002, l’OCDE prévoit un faible taux de croissance de 1,2 % pour le Canada, de 0,8 % pour les
États-Unis et de 1,5 % pour le Mexique.

(Suite dans le document joint)

Écrit par

D'autres publications

Ouvrages collectifs | Bernard Duhaime est professeur au Département des sciences juridiques de l’UQAM, cofondateur de la CIDDHU et membre du CIRDIS

Doctrine, Practice, and Advocacy in the Inter-American Human Rights System

Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU)

18 septembre 2019, par Bernard Duhaime

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)

Avec les contributions de Michèle Rioux et Destiny Tchéhouali, 18 septembre 2019, par Michèle Rioux, Destiny Tchéhouali


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)