Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

Les Amériques en octobre 2001

octobre 2001

Avec la collaboration de Claude Despatie

Tandis que l’économie américaine
s’enfonce dans la récession, les institutions
économiques internationales, les unes après
les autres, tirent la sonnette d’alarme. Pour
l’Organisation mondiale du commerce
(OMC), la croissance du commerce mondial
devrait connaître un net ralentissement en
2001. Au mieux, la croissance du commerce
des marchandises devrait s’établir à 2 %
cette année, alors qu’elle était de 12 % en
2000. Avec le recul du commerce mondial,
les grands perdants seront les pays en
développement. La Banque interaméricaine
de développement (BID) annonce de son
côté que l’Amérique latine connaît une de
ses période les plus difficiles depuis
plusieurs décennies, ce qui pourrait entre
autres affecter le processus de réformes
structurelles et de stabilisation économique
enclenché depuis les années 80, ce à quoi
elle propose de remédier grâce à l’allocation
de lignes de crédits d’urgence. La Banque
mondiale, quant à elle, parle de sombre
tableau à court terme pour les pays en
développement, en raison du fléchissement
économique survenu simultanément aux
États-Unis, en Europe et au Japon. Elle
s’attend à ce que la croissance des pays en
développement tombe à 2,9 % cette année
(5,5 % en 2000), l’Amérique latine et les
Caraïbes étant la région la plus touchée,
avec un taux de croissance de 0,9 %. En
raison du ralentissement de la demande, les
pays en développement pourraient, selon
l’organisme, voir le taux de progression de
leurs exportations baisser de dix points de
pourcentage.

(Suite dans le document joint)

D'autres publications

Monographies | Ouvrages collectifs | Ouvrage collectif

Enjeux et défis du développement international : acteurs et champs d’action

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH)

Sous la direction de Pierre Beaudet, Dominique Caouette, Paul Haslam et Abdelhamid Benhmade, 9 septembre 2019, par François Audet, Leila Celis, Nora Nagels


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)