Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

Les Amériques en août 2001

août 2001

Avec la collaboration de Claude Despatie

Rien ne pas plus dans les Amériques. Alors que l’économie américaine fait du surplace et que, pour la
première fois depuis fort longtemps, le FMI se permet de critiquer les États-Unis pour leur déficit
commercial et les risques de dérapage budgétaire, les pays d’Amérique latine sombrent dans le pessimisme.
La décélération de la croissance de l’économie canadienne, comme celle du Mexique, se confirme, même si,
comme aux États-Unis, les autorités préfèrent penser que la récession sera évitée. Quant aux différends
commerciaux, ils continuent de s’accumuler et de s’envenimer, particulièrement entre les États-Unis et le
Canada. Par ailleurs, l’Argentine, forte de l’appui obtenu du Brésil, du Mexique, du Chili et surtout des
États-Unis, est finalement parvenue à obtenir un nouvel appui financier de la communauté
internationale. Le pays a évité de justesse une crise financière majeure mais les conditions imposées autant
par le FMI que par les États-Unis sont draconiennes. Ces derniers ont tout lieu d’être satisfaits du
résultat de cette négociation. Profitant du fait que l’Argentine soit à genoux et le Brésil dans une
mauvaise passe économique, ils ont obtenu comme condition à l’octroi de cette aide que des négociations
commerciales soient ouvertes, dès septembre, entre eux-mêmes et le MERCOSUR. Parallèlement, tout en
forçant la main au FMI, ils ont commencé à imposer leurs vues en matière d’accès aux ressources
financières de l’institution, dans le sens des recommandations de la Commission Meltzer.

(Suite dans le document joint)

Écrit par

D'autres publications

Monographies | Ouvrages collectifs | Ouvrage collectif

Enjeux et défis du développement international : acteurs et champs d’action

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH)

Sous la direction de Pierre Beaudet, Dominique Caouette, Paul Haslam et Abdelhamid Benhmade, 9 septembre 2019, par François Audet, Leila Celis, Nora Nagels


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)