Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Calendrier des activités > Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) > Grande conférence de Olivier Le Cour Grandmaison

CRIEC, IEIM et Consulat de France présente :

Grande conférence de Olivier Le Cour Grandmaison

1er novembre 2005

Le Centre de recherche sur l’immigration, l’ethnicité et la citoyenne (CRIEC) en collaboration avec l’Institut d’études internationales de Montréal et le Consulat de France ont l’honneur de recevoir Olivier Le Cour Grandmaison, Maître de conférences à l’Université d’Evrey-Val-d’Essonne (France) et au Collège international de philosophie de Paris qui nous entretiendra sur « Coloniser. Exterminer », le 1er novembre de 18h30 à 20h au Studio-théâtre Alfred-Laliberté de l’UQAM (405, rue Sainte-Catherine Est), local J-M400.

Juriste et docteur en science politique, ce chercheur de renommée internationale est l’auteur de nombreux ouvrages sur la philosophie politique, la citoyenneté et les enjeux du colonialisme. Il a publié en 2005 son dernier livre Coloniser. Exterminer. Sur la guerre et l’État colonial (Paris, Fayard) dans lequel il met en perspective les répercussions dévastatrices des conflits coloniaux du 19e siècle sur le monde du 20e siècle. Il a aussi collaboré à l’ouvrage collectif : La fracture coloniale. La société française au prisme de l’héritage colonial, paru en 2005.

Pour plus de renseignements : Anik Veilleux, 987-3000 # 1663

veilleux.anik@uqam.ca

Organisé par

D'autres activités
Suivant

Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal