Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) > Observatoire des Amériques (ODA) > Les Amériques du 16 mars au 28 mai 1999

Les Amériques du 16 mars au 28 mai 1999

28 mai 1999

Communauté andine

La Communauté andine (CA) a célébré son 30ième anniversaire cette semaine au milieu d’une crise majeure. Paradoxalement, les présidents de Colombie, du Venezuela, du Pérou, de l’Équateur et de la Bolivie, réunis les 26 et 27 mai à Carthagène, ont discuté les propositions colombiennes d’une application définitive d’un tarif extérieur commun (TEC), en vigueur depuis février 1995, et de l’émission d’un passeport unique pour les 106 millions d’habitant des cinq pays de la CA, alors que les violations aux accords existants se multiplient, et ce dans un contexte de crise économique sérieuse pour tous les pays du groupe à l’exception de la Bolivie. Malgré les accords de libéralisation, à court terme, des marchés des télécommunications et du tourisme, le XI Sommet présidentiel de la CA n’a donné que peu de résultats concrets.

L’objectif d’en arriver à un accord de libre-échange avec le MERCOSUR a été réaffirmé à cette occasion, mais la conjoncture politique et économique actuelle permet de penser qu’il ne s’agit là que de vœux pieux. En effet, après l’échec des négociations formelles avec le MERCOSUR en mars dernier, dû en partie à l’intransigeance des pays de la CA, les espoirs d’une libéralisation du commerce entre les deux groupes passent maintenant par la voie tortueuse de négociations bilatérales entre le Brésil et la CA. Celles-ci devraient mener à un accord d’ici le 30 juin, accord qui, selon le Brésil, serait par la suite adopté par les autres pays du MERCOSUR. Il est à noter cependant que le Brésil et les pays andins ne cherchent pas un accord complet de libre-échange, mais plutôt une simple libéralisation du commerce sur certains produits manufacturiers.

(Suite dans le document joint)


Écrit par
Suivant


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)